Bourse > Wavestone > Wavestone : 'le numérique fera redémarrer le marché'
WAVESTONEWAVESTONE WAVE - FR0004036036WAVE - FR0004036036
82.500 € -1.17 % Temps réel Euronext Paris
83.380 €Ouverture : -1.06 %Perf Ouverture : 83.570 €+ Haut : 82.500 €+ Bas :
83.480 €Clôture veille : 10 742Volume : +0.22 %Capi échangé : 410 M€Capi. :

Wavestone : 'le numérique fera redémarrer le marché'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les résultats semestriels de Solucom ont notamment révélé une hausse de 13% de son chiffre d'affaires. Le groupe vient en outre de procéder à l'acquisition d'Audisoft Oxéa, qui a généré l'an passé 4,5 millions d'euros de revenus. Le PDG de Solucom Pascal Imbert revient avec nous sur l'actualité récente de l'entreprise.



Cercle Finance: Solucom a fait état d'une hausse encourageante de 13% de ses revenus semestriels à 73,7 millions d'euros. Sur le seul deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a même crû de 16% en glissement annuel à 36,3 millions d'euros. Comment s'explique cette accélération de la croissance de l'activité ?


Pascal Imbert: Le trimestre écoulé a effectivement été marqué par une accélération du rythme de croissance du cabinet. Cette progression est liée à l'augmentation de nos effectifs sur le semestre, combinée à la bonne tenue de nos indicateurs opérationnels.

Le cabinet est resté fortement mobilisé sur le recrutement au cours du premier semestre, avec des effectifs qui ont continué de progresser rapidement pour s'établir à 1.374 collaborateurs au 30 septembre 2014, et un turn-over contenu à 10% en rythme annuel, significativement en deçà de la fourchette normative du cabinet (12 à 15%).

Sur le plan des indicateurs opérationnels, le taux d'activité est demeuré stable par rapport au dernier exercice à 83% et nos prix sont en légère progression à 715 euros sur le semestre. C'est une évolution conforme à notre anticipation (entre 0 et 1% sur l'année), mais toutefois moins rapide qu'escomptée.



C.F. : Vous avez néanmoins observé un ralentissement du carnet de commandes, lequel s'est replié à trois mois au 30 septembre dernier. Cela vous inquiète-t-il ?


P.I. : Le carnet de commande s'est en effet replié à 3,0 mois à fin septembre, contre 3,5 mois au 30 juin dernier. Ce recul est un phénomène habituel du fait de la période estivale, structurellement moins dynamique au niveau de la prise de commandes.

Cette période est également marquée par la croissance de nos effectifs, avec de nombreuses arrivées à la rentrée, de septembre à novembre. Pour autant, notre carnet de commandes témoigne d'une visibilité assez courte, qui traduit un redémarrage du marché plus lent qu'attendu.



C.F. : Vous avez indiqué vouloir poursuivre votre politique offensive de développement afin de continuer à prendre des parts de marché et de profiter pleinement de la reprise à venir. Quels sont les signaux attestant de cette 'reprise à venir' ?


P.I. : Pour l'instant, cette reprise tarde à se manifester ! L'environnement économique encore incertain freine les projets d'investissement de nos clients et les délais de décision sont toujours longs...

Nous maintenons cependant notre confiance dans une reprise progressive des investissements de nos clients. Les budgets se stabilisent, et nous avons plus d'opportunités en visibilité, notamment dans le domaine de la transformation numérique. Un thème omniprésent, et qui va constituer selon nous le moteur du redémarrage du marché, en particulier sur les secteurs en pleine mutation tels que la banque ou l'assurance.

S'agissant de l'exercice en cours, nous confirmons donc nos objectifs financiers annuels, à savoir une croissance du chiffre d'affaires supérieure à 8%, hors nouvelle acquisition, et une marge opérationnelle courante comprise entre 11 et 13%.



C.F. : Vous avez annoncé il y a quelques jours l'acquisition de la totalité du capital d'Audisoft Oxéa. Quel est l'intérêt de cette opération du point de vue stratégique ?


P.I. : Cette acquisition s'inscrit pleinement dans la stratégie définie par le plan 'Solucom 2015'. Elle répond à l'ambition du groupe d'accélérer ses prises de position au coeur du métier de ses clients.

Audisoft Oxéa est un cabinet de conseil en management spécialiste du secteur bancaire. Ce rapprochement va permettre à Solucom de poursuivre son déploiement sectoriel vers la banque et d'acquérir de nouvelles expertises sur les thématiques liées à la conformité réglementaire et aux risques bancaires.

Fort d'une trentaine de collaborateurs, Audisoft Oxéa a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires annuel de 4,5 millions d'euros.



C.F. : Des discussions portant sur d'autres opérations de ce type sont-elles actuellement en cours ?


P.I. : Audisoft Oxéa constitue notre sixième acquisition en moins de trois ans.

Nous souhaitons demeurer l'un des principaux acteurs de la consolidation de notre marché pour atteindre notre objectif dans le cadre du plan 'Solucom 2015' : devenir le premier cabinet de conseil indépendant en France. Nous continuons donc d'étudier d'autres dossiers.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...