Bourse > Vallourec > Vallourec : S&P enfonce le titre
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.562 € +3.94 % Temps réel Euronext Paris
5.750 €Ouverture : -3.27 %Perf Ouverture : 5.778 €+ Haut : 5.490 €+ Bas :
5.351 €Clôture veille : 4 504 100Volume : +1.00 %Capi échangé : 2 510 M€Capi. :

Vallourec : S&P enfonce le titre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vallourec poursuit sa descente aux enfers et lâche encore 2% à l'approche de la mi-séance, après avoir cédé 6,3% vendredi, 2,9% lundi et 3,9% hier. L'action du spécialiste des solutions tubulaires premium a fondu de quelque 58% depuis un an. C'est S&P qui 'se charge' aujourd'hui de l'enfoncer un peu plus...

L'agence de notation a en effet abaissé la perspective d'évolution de la notation crédit de Vallourec de 'stable' à 'négative', et si les notes long terme 'BB+' et court terme 'B' sont à ce stade maintenues, S&P craint que la demande de tubes sans soudure se redresse moins vite que prévu au-delà de 2015.

L'agence pointe le climat actuel d'incertitudes dans lequel évolue le secteur pétrolier après la chute du prix du baril. En dépit des efforts consentis par le groupe pour réduire ses coûts et ses investissements, S&P anticipe par ailleurs des résultats annuels dégradés.

Ceux publiés au premier semestre accréditent cette thèse. Vallourec a ainsi fait état vendredi dernier d'une perte d'exploitation de 228 millions d'euros au 30 juin, à comparer avec un bénéfice de 265 millions un an auparavant, et d'un creusement de la perte nette part du groupe de 144 millions d'euros au premier semestre 2014 à 275 millions.

En termes d'activités, le groupe est également à la peine avec un chiffre d'affaires en repli de 23,1% sur un an à 2,1 milliards d'euros (-28,7% à changes constants).

Les analystes dans leur ensemble épinglent Vallourec à l'image de Bernstein, pour qui les tendances qui se profilent au second semestre 'vont conduire les comptes dans le rouge (en termes d'Ebitda) pour la première fois de l'histoire du groupe'. Credit Suisse estime pour sa part que 'la technologie haut de gamme de Vallourec est noyée par un sévère retournement du cycle qui, potentiellement, pourrait être plus long que prévu'. 'Il est bien difficile de dire dans quelle mesure le cycle pourrait se redresser à moyen terme', a ajouté le broker helvète dans une note de recherche publiée en fin de semaine dernière.

Autant dire que l'embellie ne semble pas pour demain...


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI