Bourse > Vallourec > Vallourec : Vallourec ne confirme pas son objectif de ventes
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.882 € -1.77 % Temps réel Euronext Paris
6.020 €Ouverture : -2.29 %Perf Ouverture : 6.050 €+ Haut : 5.805 €+ Bas :
5.988 €Clôture veille : 4 425 670Volume : +0.98 %Capi échangé : 2 654 M€Capi. :

Vallourec : Vallourec ne confirme pas son objectif de ventes

Vallourec ne confirme pas son objectif de ventesVallourec ne confirme pas son objectif de ventes

PARIS (Reuters) - Vallourec a publié jeudi des résultats en baisse au deuxième trimestre et n'a pas confirmé son objectif de croissance d'environ 5% de son chiffre d'affaires pour 2012 dans un contexte d'absence de reprise de ses marchés hors pétrole et gaz.

Le producteur de tubes sans soudure en acier avait déjà dû revoir à la baisse son objectif de ventes en mai après un premier trimestre difficile sur ces mêmes marchés - énergie électrique, pétrochimie, mécanique et automobile notamment.

Il a cependant réaffirmé jeudi viser une marge brute d'exploitation proche de 15% pour 2012.

Vallourec, qui a également de nouveau subi les coûts de démarrage de ses nouvelles usines au Brésil et aux Etats-Unis, a enregistré au deuxième trimestre un résultat net part du groupe de 57 millions d'euros (-50%), un résultat brut d'exploitation (RBE) de 191 millions (-25%) et un chiffre d'affaires de 1.328 millions (+3%).

Sa marge RBE/chiffre d'affaires s'est ainsi établie à 14,4% contre 19,7% au deuxième trimestre 2011 et 12,7% au premier trimestre 2012.

"Sur la seconde moitié de l'année, les ventes du groupe devraient continuer à bénéficier d'une demande soutenue sur les marchés pétrole et gaz", a indiqué Vallourec dans un communiqué.

"Cependant, les perspectives sont défavorables sur les autres marchés, notamment en Europe et au Brésil, où la plupart des indicateurs économiques ont été récemment revus à la baisse et font apparaitre l'absence de la reprise précédemment attendue."

Vallourec a toutefois indiqué qu'il poursuivait l'adaptation de ses capacités de production en Europe et accélérait son programme de réduction de coûts, sans plus de précisions.

Il a également confirmé que sa marge devrait progresser régulièrement.

Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...