Bourse > Vallourec > Vallourec : Les perspectives restent contrastées
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.351 € -0.54 % Temps réel Euronext Paris
5.475 €Ouverture : -2.26 %Perf Ouverture : 5.494 €+ Haut : 5.319 €+ Bas :
5.380 €Clôture veille : 4 571 850Volume : +1.01 %Capi échangé : 2 415 M€Capi. :

Vallourec : Les perspectives restent contrastées

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vallourec a fait état après Bourse d'une hausse de 48,5% de son résultat net part du groupe (RNPG) au premier semestre, à 144 millions d'euros. Celui-ci a progressé de 41,9% sur les trois derniers mois à 88 millions d'euros.

Le résultat brut d'exploitation du groupe parapétrolier a par ailleurs crû de 5,5% lors des six premiers mois de l'exercice en cours à 444 millions d'euros, dont 248 millions au premier trimestre (+7,8%).

De son côté, le chiffre d'affaires semestriel est ressorti à 2,7 milliards d'euros, soit une augmentation de 4% et de 10,1% à taux de change constants. Sur le deuxième trimestre, les ventes de Vallourec se sont élevées à 1,4 milliard d'euros, en hausse de 3,3% et de 8,7% à taux de change constants.

'Nous continuons à améliorer structurellement notre base de coûts en Europe et à gérer rigoureusement le besoin en fonds de roulement ainsi que les dépenses d`investissements. Ceci nous a permis de générer un cash-flow disponible positif de 37 millions d`euros au cours du premier semestre', a souligné Philippe Crouzet, Président du Directoire de Vallourec.

'Les ajustements temporaires auxquels nous sommes confrontés, notamment au Brésil, affecteront nos résultats au second semestre', a-t-il cependant prévenu, tout en insistant sur le fait que le groupe continue à 'bénéficier de l`attractivité à long terme des marchés internationaux du pétrole et du gaz, soutenue par d`importants besoins d`investissements d`exploration et de production'.

'Nous sommes confiants dans le fait que notre stratégie nous positionne idéalement pour profiter pleinement de la croissance de ces marchés', a-t-il conclu.

Au plan géographique, la zone EAMEA demeure dynamique et continue de soutenir les perspectives de croissance à long terme, tandis qu'aux États-Unis, Vallourec continue d`enregistrer un niveau élevé de ventes de tubes OCTG, soutenues par l`augmentation du nombre d`appareils de forage et par des prix plus élevés, ce malgré un mix moins favorable.

Enfin, et surtout, la contribution de l`activité Pétrole et gaz en 2014 sera plus faible qu`en 2013 au Brésil, en raison de la décision de Petrobras de supprimer l`essentiel de ses stocks de tubes d`ici la fin de l`année, tout en maintenant ses plans de forage.

'Cependant, cet ajustement temporaire qui aura un impact sur le chiffre d`affaires de Vallourec au second semestre 2014, et tout particulièrement au quatrième trimestre, ne remet pas en cause le potentiel à long terme des champs pré-salifères en offshore profond au Brésil', a précisé Vallourec.

Il reste que les activités non-Pétrole et gaz au Brésil resteront affectées par la détérioration de l`environnement macroéconomique local et la baisse des prix du minerai de fer. De même, l`euro fort continuera d`affecter négativement la rentabilité des livraisons en provenance d`Europe.

A ce stade, Vallourec confirme viser un résultat brut d`exploitation 2014 en baisse d`environ 10 % par rapport à 2013.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI