Bourse > Vallourec > Vallourec : Les perspectives restent contrastées
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.988 € -2.95 % Temps réel Euronext Paris
6.383 €Ouverture : -6.19 %Perf Ouverture : 6.449 €+ Haut : 5.937 €+ Bas :
6.170 €Clôture veille : 9 760 760Volume : +2.16 %Capi échangé : 2 702 M€Capi. :

Vallourec : Les perspectives restent contrastées

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vallourec a fait état après Bourse d'une hausse de 48,5% de son résultat net part du groupe (RNPG) au premier semestre, à 144 millions d'euros. Celui-ci a progressé de 41,9% sur les trois derniers mois à 88 millions d'euros.

Le résultat brut d'exploitation du groupe parapétrolier a par ailleurs crû de 5,5% lors des six premiers mois de l'exercice en cours à 444 millions d'euros, dont 248 millions au premier trimestre (+7,8%).

De son côté, le chiffre d'affaires semestriel est ressorti à 2,7 milliards d'euros, soit une augmentation de 4% et de 10,1% à taux de change constants. Sur le deuxième trimestre, les ventes de Vallourec se sont élevées à 1,4 milliard d'euros, en hausse de 3,3% et de 8,7% à taux de change constants.

'Nous continuons à améliorer structurellement notre base de coûts en Europe et à gérer rigoureusement le besoin en fonds de roulement ainsi que les dépenses d`investissements. Ceci nous a permis de générer un cash-flow disponible positif de 37 millions d`euros au cours du premier semestre', a souligné Philippe Crouzet, Président du Directoire de Vallourec.

'Les ajustements temporaires auxquels nous sommes confrontés, notamment au Brésil, affecteront nos résultats au second semestre', a-t-il cependant prévenu, tout en insistant sur le fait que le groupe continue à 'bénéficier de l`attractivité à long terme des marchés internationaux du pétrole et du gaz, soutenue par d`importants besoins d`investissements d`exploration et de production'.

'Nous sommes confiants dans le fait que notre stratégie nous positionne idéalement pour profiter pleinement de la croissance de ces marchés', a-t-il conclu.

Au plan géographique, la zone EAMEA demeure dynamique et continue de soutenir les perspectives de croissance à long terme, tandis qu'aux États-Unis, Vallourec continue d`enregistrer un niveau élevé de ventes de tubes OCTG, soutenues par l`augmentation du nombre d`appareils de forage et par des prix plus élevés, ce malgré un mix moins favorable.

Enfin, et surtout, la contribution de l`activité Pétrole et gaz en 2014 sera plus faible qu`en 2013 au Brésil, en raison de la décision de Petrobras de supprimer l`essentiel de ses stocks de tubes d`ici la fin de l`année, tout en maintenant ses plans de forage.

'Cependant, cet ajustement temporaire qui aura un impact sur le chiffre d`affaires de Vallourec au second semestre 2014, et tout particulièrement au quatrième trimestre, ne remet pas en cause le potentiel à long terme des champs pré-salifères en offshore profond au Brésil', a précisé Vallourec.

Il reste que les activités non-Pétrole et gaz au Brésil resteront affectées par la détérioration de l`environnement macroéconomique local et la baisse des prix du minerai de fer. De même, l`euro fort continuera d`affecter négativement la rentabilité des livraisons en provenance d`Europe.

A ce stade, Vallourec confirme viser un résultat brut d`exploitation 2014 en baisse d`environ 10 % par rapport à 2013.



Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...