Bourse > Vallourec > Vallourec : La direction de Tenaris suscite de l'espoir
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.348 € -0.32 % Temps réel Euronext Paris
5.402 €Ouverture : -1.00 %Perf Ouverture : 5.410 €+ Haut : 5.253 €+ Bas :
5.365 €Clôture veille : 4 604 850Volume : +1.02 %Capi échangé : 2 413 M€Capi. :

Vallourec : La direction de Tenaris suscite de l'espoir

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Vallourec s'adjugeait près de 2,2% à la Bourse de Paris contre la tendance face à un indice CAC 40 en légère baisse. Le titre du spécialiste français des tubes pétroliers s'inscrit dans le sillage de son concurrent argento-italien Tenaris, qui prévoit un rebond de sa rentabilité au 4e trimestre. Le bout du tunnel serait-il enfin en vue dans ce secteur étrillé ?

Hier soir en effet, après la publication des résultats semestriels, l'American Depositary Receipt (ADR) Tenaris coté à Wall Street s'est vivement repris de 8,3% à 25,7 dollars. Ce qui se traduit par une hausse de l'action ordinaire de 4,6% ce matin à Milan, à 11,8 euros.

Les comptes publiés par Tenaris témoignaient d'une baisse sensible des ventes de tubes OCTG (“Oil Countries Tubular Goods”) au 2e trimestre comme des résultats correspondants alors que la demande des grands clients, les compagnies d'exploration-production pétrolière, s'est dérobée après l'effondrement des prix du baril.

Cependant, malgré une activité trimestrielle en baisse de 30%, le résultat net de Tenaris n'a pas basculé dans le rouge au 2e trimestre. Surtout, la direction a estimé qu'après une nouvelle dégradation des ventes et des marges au 3e trimestre, sa rentabilité opérationnelle devrait se reprendre durant le 4e quart de l'année grâce à l'anticipation de la fin du mouvement de déstockage. Enfin une prévision positive dans le secteur des OCTG !

Le courtier UBS partage d'ailleurs l'opinion des Rocca, la famille qui contrôle et dirige Tenaris, et a confirmé ce matin son conseil d'achat sur l'ADR en visant 35 dollars. Soit l'équivalent de 16 euros par action ordinaire milanaise.

Cependant, Credit Suisse se montre moins enthousiaste : les spécialistes constatent que comme ils le craignaient et dans le sillage des volumes, les tarifs du groupe reculent aux Etats-Unis (via la filiale Pipelogix). 'Nous redoutons maintenant que les prix de vente du groupe ne soient orientés à la baisse dans le reste du monde, où la concurrence s'est sensiblement accrue', indique ce matin une note de recherche.

Le conseil vendeur de 'sous-performance' de Credit Suisse et l'objectif de cours de 11 euros sur l'action ordinaire sont confirmés. 'Certes, le titre Tenaris est bon marché relativement à ses résultats anticipés de 2017, mais la visibilité est également très faible', estiment les analystes.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI