Bourse > Vallourec > Vallourec : Difficultés persistantes en vue en 2015
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.380 € +0.28 % Temps réel Euronext Paris
5.402 €Ouverture : -0.41 %Perf Ouverture : 5.410 €+ Haut : 5.253 €+ Bas :
5.365 €Clôture veille : 6 600 500Volume : +1.46 %Capi échangé : 2 428 M€Capi. :

Vallourec : Difficultés persistantes en vue en 2015

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vallourec a dévoilé ce mardi après Bourse ses comptes annuels, marqués par une perte nette part du groupe de 924 millions d'euros et une perte d'exploitation de 661 millions.

Le résultat brut d'exploitation (RBE) du fabricant de solutions tubulaires premium a, lui, reculé de 7,1% par rapport à 2013 pour s'établir à 855 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a en revanche crû de 2,2% sur l'exercice écoulé à 5,7 milliards d'euros et de 3,5% sur le seul quatrième trimestre à environ 1,7 milliard.

Le recul de 2,1% des ventes dans le segment 'Industrie et autres' à quelque un milliard d'euros a été plus que compensé par les progressions de respectivement 2,7 et 6,6% des revenus dans les pôles 'Pétrole et gaz, Pétrochimie' (4,1 milliards d'euros de chiffre d'affaires) et 'Energie électrique' (610 millions d'euros de chiffre d'affaires).

'Vallourec évolue actuellement dans un environnement affecté par l`importante chute des prix du pétrole et la forte réduction des investissements de ses clients internationaux, notamment aux États-Unis et dans la zone EAMEA', a admis Philippe Crouzet, président du directoire de Vallourec, lequel a cependant assuré que le groupe a 'activé tous les leviers de flexibilité pour faire face à la chute des volumes'.

Et de poursuivre : 'outre ces mesures conjoncturelles, nous travaillons depuis six mois à la conception et à la mise en oeuvre d`un plan de compétitivité sur deux ans (Valens). Celui-ci vise à réduire structurellement la base de coûts 2014 de 350 millions d`euros sur la période 2015-2016, soit 10 % des coûts ajoutés (hors matières premières), ainsi qu'à diminuer de 100 millions d`euros par an le montant des investissements industriels en les limitant à 350 millions d'euros, un niveau optimal qui permet de maintenir et développer l`activité du groupe.'

A propos de l'exercice 2015, les livraisons 'Pétrole et gaz' devraient être sévèrement impactées en 2015 par la baisse cyclique des marchés pétroliers, a prévenu Vallourec, qui anticipe aussi une activité affectée dans la division 'Industrie et autres' en raison d'un environnement macroéconomique dégradé.

Les activités 'Énergie électrique' et 'Industrie et autres' continuent cependant d'évoluer en Europe dans un environnement compétitif et le renforcement du dollar américain par rapport à l'euro et au real brésilien devrait constituer un facteur favorable, particulièrement au second semestre.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI