Bourse > Vallourec > Vallourec : Retard injustifié, crédit suisse passe à l'achat
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.882 € -1.77 % Temps réel Euronext Paris
6.020 €Ouverture : -2.29 %Perf Ouverture : 6.050 €+ Haut : 5.805 €+ Bas :
5.988 €Clôture veille : 4 425 670Volume : +0.98 %Capi échangé : 2 654 M€Capi. :

Vallourec : Retard injustifié, crédit suisse passe à l'achat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Crédit Suisse a relevé ce matin son appréciation du titre Vallourec, qu'il conseille désormais à 'surperformance' contre 'neutre' précédemment. Principaux arguments : le titre accuse un retard injustifié au vu de fondamentaux porteurs, et le marché pourrait le “redécouvrir”. L'objectif de cours passe de 90 à 110 euros, soit un potentiel de hausse d'un peu plus de 30% au cours actuel en Bourse de Paris.

A l'appui de leur décision, les analystes indiquent qu'ils anticipent que le spécialiste des tubes sans soudures destinés notamment au secteur parapétrolier devrait connaître une croissance plus élevée que celle de ses pairs. 'Après près d'une année de 'non-performance', nous pensons que l'action Vallourec dispose de nombre des catalyseurs qui devraient conduire à une réappréciation du titre par le marché'.

Crédit Suisse insiste sur trois arguments en faveur du titre : tout d'abord, alors que le cours du pétrole affiche l'une des meilleures performances récentes parmi les matières premières, l'action Vallourec a fait moins bien que celle des groupes miniers depuis mai 2010 ! Le marché parapétrolier devrait aussi donner des signes de redressement, ce qui soutiendrait alors le titre.

Ensuite, Vallourec est une valeur de croissance, avec ses prochaines usines au Brésil et aux Etats-Unis dont Crédit Suisse estime qu'elles pourraient rajouter 41 euros de valeur au titre sur les deux prochaines années.

Enfin, 'la dynamique de long terme du marché des produits tubulaires destinés au secteur pétrolier demeure très robuste, en raison de la complexité croissante de l'extraction d'hydrocarbures', indique Crédit Suisse.

Les analystes calculent que le PER 2012 de Vallourec (11 environ) est inférieur à celui du secteur parapétrolier (16), ce qui est jugé attractif. Il leur semble opportun de rentrer maintenant sur le titre, qui pourrait connaître une réappréciation après des mois de révisions en baisse.

Après 3,49 euros en 2010, Crédit Suisse table sur des bénéfices par action (BPA) de 4,98 euros en 2011 et 7,50 euros en 2012.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...