Bourse > Vallourec > Vallourec : Les valeurs pétrolières bien orientées
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354 VK - FR0000120354   SRD PEA PEA-PME
4.473 € +0.04 % Temps réel Euronext Paris
4.498 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 4.552 €+ Haut : 4.473 €+ Bas :
4.471 €Clôture veille : 2 509 870Volume : +0.56 %Capi échangé : 2 018 M€Capi. :

Vallourec : Les valeurs pétrolières bien orientées

(Tradingsat.com) - Les valeurs pétrolières et parapétrolières étaient bien orientées mercredi à la Bourse de Paris à la suite de la publication de statistiques pétrolières américaines montrant une baisse plus marquée que prévu des stocks de brut.

Vers 17h15, Vallourec avançait de 1,8% à 4,58 euros, GTT prenait 1,9% à 41,26 euros, TechnipFMC progressait de 0,60% à 22,3 euros tandis que Total s'appréciait de 0,8% à 43,05 euros.

Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE).

Lors de la semaine achevée le 11 août, les réserves commerciales de brut ont reculé de 8,9 millions de barils, pour revenir à 466,5 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une baisse de seulement 3,4 millions de barils, selon un relevé effectué mercredi à l'ouverture à New York.

C'est la septième semaine consécutive que ces stocks baissent, ce que les investisseurs voient comme un signe que les efforts de limitation de l'offre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) commencent à porter leurs fruits.

Cette baisse annoncée mercredi est pratiquement conforme à celle anticipée par les estimations de la fédération privée American Petroleum Institute (API) la veille.

Les réserves d'essence ont elles stagné alors que les estimations des économistes compilées par Bloomberg prévoyaient une baisse de 900.000 barils.

Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage, etc.) ont progressé 700.000 barils, contre une stabilisation anticipée par les analystes interrogés par Bloomberg.

Hésitants depuis l'ouverture, les cours ne semblaient pas parvenir à trouver de direction franche après la publication de ces données: vers 15H25 GMT, le baril de "light sweet crude" (WTI) cédait 17 cents à 47,38 dollars sur le contrat pour livraison en septembre au New York Mercantile Exchange (Nymex), tandis que le Brent de mer du Nord progressait de 7 cents à 50,87 dollars.

F.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...