Bourse > Vallourec > Vallourec : Les parapétrolières flambent en bourse
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
6.153 € +0.31 % Temps réel Euronext Paris
6.122 €Ouverture : +0.51 %Perf Ouverture : 6.250 €+ Haut : 6.113 €+ Bas :
6.134 €Clôture veille : 1 455 530Volume : +0.32 %Capi échangé : 2 776 M€Capi. :

Vallourec : Les parapétrolières flambent en bourse

tradingsat

(Tradingsat.com) - L'engagement pris ce week-end par Angela Merkel et Nicolas Sarkozy pour recapitaliser les banques, et mettre sur pied un plan de sortie de crise, suscite un regain de confiance communicatif sur la plupart des compartiments de la cote.

Massacrées depuis le milieu de l'été, les valeurs parapétrolières s'illustrent tout particulièrement à l'image du fabricant de tubes sans soudure Vallourec, qui flambe de +7,5% à 47,3 euros en tête du CAC 40, suivi par l'action du groupe d'ingénierie pétrolière Technip (+5,5% à 63,3 euros). Hors CAC 40, le spécialiste des études géophysiques CGG Veritas bondit 5,6% à 13,4 euros.

En parallèle, les cours du pétrole se hissent à de nouveaux plus hauts en deux semaines : le baril de Brent de Mer du Nord remonte à plus de 107 dollars à Londres, tandis que le baril WTI regagne près de 2% à 84,6 dollars sur le Nymex.

Chahuté en bourse vendredi dernier après un léger ajustement de ses prévisions d'EBITDA pour le second semestre 2011, Vallourec regagne semble-t-il la confiance du marché. A l'occasion de sa journée Investisseurs jeudi dernier à Belo Horizonte, au Brésil, le fabricant de tubes sans soudure a indiqué que son le résultat brut d'exploitation du second semestre 2011 devrait se situer à un niveau similaire à celui du premier semestre 2011, contre une légère croissance attendue précédemment.

« Nous avons effectivement été amenés à attirer l'attention des investisseurs sur quelques facteurs qui ont effectivement un impact légèrement moins favorable que prévu sur nos résultats à court terme », a expliqué aujourd'hui Philippe Crouzet, Président du Directoire de Vallourec, sur l'antenne de BFM Business.

Mais « les nouvelles dans le secteur de l'énergie (pétrole et gaz) sont plutôt bonnes. Nous avons confirmé aux investisseurs que nos carnets de commandes sont bien remplis, que les tendances de prix sont favorables. La demande de pétrole et de gaz pour le moment ne ralentit pas. Les investissements d'exploration/production des compagnies pétrolières restent extrêmement forts ».


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...