Bourse > Vallourec > Vallourec : Les parapétrolières bien orientées, le baril au plus haut depuis juin
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.439 € -2.44 % Temps réel Euronext Paris
5.550 €Ouverture : -2.00 %Perf Ouverture : 5.560 €+ Haut : 5.410 €+ Bas :
5.575 €Clôture veille : 4 050 690Volume : +0.90 %Capi échangé : 2 454 M€Capi. :

Vallourec : Les parapétrolières bien orientées, le baril au plus haut depuis juin

VallourecVallourec

(Tradingsat.com) - Le secteur parapétrolier continuait de profiter vendredi matin de la remontée des cours du brut. Vers 9h25, CGG et Vallourec affichaient les deux plus fortes progressions du SBF 120, avec des progressions de +1,2% à 25,5 euros et +0,95% à 4,52 euros respectivement. Technip gagnait également un peu de terrain (+0,3% à 57 euros), au plus haut depuis juin 2015.

Les cours du pétrole ont monté jeudi, finissant à New York au-dessus de 50 dollars le baril pour la première fois depuis juin dernier, face à de nouveaux éléments jugés encourageants sur les intentions de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

Le cours du baril de référence (WTI) a monté de 61 cents à 50,44 dollars sur le contrat pour livraison en novembre au New York Mercantile Exchange (Nymex), un niveau auquel il n'avait plus fini une séance depuis le 9 juin.

Il continuait de progresser vendredi matin, gagnant 26 cents à 50,70 dollars, tandis que le baril de Brent, référence européenne du brut, pour livraison en décembre, s'appréciait de 27 cents à 52,78 dollars.

D'après les analystes, les cours sont soutenus par l'accord de limitation de l'offre au sein de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) annoncé la semaine dernière.

S'y ajoutent des déclarations du ministre algérien de l'Energie Noureddine Boutarfa, qui a estimé jeudi que le cartel pouvait baisser encore davantage la production d'or noir.

"L'Opep a permis de maintenir au chaud durant la nuit les cours du pétrole", avec "le ministre algérien qui a évoqué des réductions supplémentaires de la production", a déclaré Jeffrey Halley, analyste chez OANDA.

"Plus important, les représentants des producteurs, membres et non membres de l'Opep, vont se retrouver en tête à tête en marge d'une nouvelle réunion énergétique la semaine prochaine" à Istanbul. "Il n'en a pas fallu plus aux cours".

F.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI