Bourse > Vallourec > Vallourec : Le WTI franchit les 50$, les parapétrolières encore en hausse
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.355 € -0.46 % Temps réel Euronext Paris
5.475 €Ouverture : -2.19 %Perf Ouverture : 5.494 €+ Haut : 5.319 €+ Bas :
5.380 €Clôture veille : 1 979 150Volume : +0.44 %Capi échangé : 2 416 M€Capi. :

Vallourec : Le WTI franchit les 50$, les parapétrolières encore en hausse

(Tradingsat.com) - Les valeurs parapétrolières poursuivaient vendredi matin leur rebond dans le sillage de la remontée des cours du baril. Vers 9h15, le fabricant de tubes sans soudure Vallourec grimpait de 6,2% à 11,55 euros, le spécialiste des études géophysique CGG gagnait 3,8% à 4,15 euros, tandis que le groupe d’ingénierie pétrolière Technip prenait 1,9% à 50,3 euros.

Les cours du pétrole continuent en effet de monter, les investisseurs espérant un rééquilibrage du marché de l'or noir qui viendrait d'une hausse de la demande et d'une baisse de la production américaine.

Pour la première fois depuis le 21 juillet dernier, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre refranchit les 50 dollars, gagnant 80 cents à 50,20 dollars en début de matinée. Dans le même temps, le baril de Brent, la référence européenne du brut, également pour livraison en novembre, s'apprécie de 58 cents cents à 53,63 dollars.

Les cours de l'or noir s'étaient effondrés à des plus bas de six ans en août en raison du niveau élevé de la production, que ce soit aux Etats-Unis, dans l'Opep ou en Russie.

Mais depuis peu, un vent d'optimisme souffle sur les marchés, le WTI a repris près de 30% tandis que le Brent a gagné 25%.

Les investisseurs suivent la tendance généralement haussière des places financières internationales et sont encouragés par les commentaire de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur la demande mondiale.

Le secrétaire général de l'Opep, Abdallah El-Badri, a ainsi jugé que celle-ci devrait "augmenter de 1,5 million de barils par jour (mbj) en 2015, plus que les projections initiales".

Certains analystes estiment aussi que les investisseurs commencent à croire que l'offre de pétrole de schiste américain va être réduite de façon notable.

F.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI