Bourse > Vallourec > Vallourec : Le moment de revenir sur les valeurs pétrolières ?
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.173 € -3.00 % Temps réel Euronext Paris
5.340 €Ouverture : -3.13 %Perf Ouverture : 5.402 €+ Haut : 5.160 €+ Bas :
5.333 €Clôture veille : 8 203 770Volume : +1.82 %Capi échangé : 2 334 M€Capi. :

Vallourec : Le moment de revenir sur les valeurs pétrolières ?

VallourecVallourec

(Tradingsat.com) - Vallourec s'illustrait mardi matin en forte hausse de 8%, en tête du SBF 120, après ses plus bas depuis avril 2003 touchés lundi. En chute libre de plus de 40% depuis le début de l'année (après -62% en 2015), l'action du fabricant de tubes sans soudure profite d'une légère embellie sur les cours du pétrole pour rebondir.

Parmi les autres valeurs des secteurs parapétrolier et pétrolier, Technip grimpait de 2,2% à 38,70 euros, Total prenait 2,3% à 38,96 euros (sur des propos rassurants de son PDG) et Maurel & Prom s'appréciait de +3,4%.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en février gagnait 25 cents à 30,64 dollars vers 9h50, tandis que le Brent reprenait 39 cents à 29,13 dollars.

L'or noir avait plongé lundi à des niveaux qu'il n'avait plus atteint depuis 2003, après que les Etats-Unis et l'Union européenne eurent levé la plupart des sanctions internationales imposées à Téhéran dans le cadre d'un accord sur son programme nucléaire.

"Le retour progressif de l’Iran sur le marché mondial devrait rajouter environ 1 million de barils/jour", mais "cela ne suffira pas à déstabiliser un marché mondial de 95 millions de barils/jour", commente Daniel Gerino, président et directeur de la gestion de Carlton Sélection.

Il estime en effet que "l’Arabie Saoudite et ses 11 millions de barils/jour (sur les 32 millions de b/j de l’OPEP) ne peut pas continuer durablement à subir une chute des prix qui provoque des déficits budgétaires colossaux".

Pour M. Gerino, les prix du pétrole ont atteint leurs niveaux planchers. "Nous allons entrer dans une phase de baisse de la production qui va entraîner une remontée du prix du baril" et "ce rebond pourrait atteindre 20-25% au cours du premier semestre", prévoit-il. Le président et directeur de la gestion de Carlton Sélections estime ainsi que "le moment est particulièrement opportun pour revenir sur le secteur énergétique et les valeurs pétrolières".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI