Bourse > Vallourec > Vallourec : L'action rechute sous les 4€, activité et perspectives toujours moroses
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.988 € -2.95 % Temps réel Euronext Paris
6.383 €Ouverture : -6.19 %Perf Ouverture : 6.449 €+ Haut : 5.937 €+ Bas :
6.170 €Clôture veille : 9 760 760Volume : +2.16 %Capi échangé : 2 702 M€Capi. :

Vallourec : L'action rechute sous les 4€, activité et perspectives toujours moroses

VallourecVallourec

(Tradingsat.com) - Vallourec cédait près de 4% (-3,9% à 3,95 euros à 11 heures) parmi les plus fortes baisses du SBF 120 mercredi au lendemain de l'annonce d'un creusement de sa perte à -284 millions d'euros au premier trimestre 2016, contre -76 millions d'euros à la même période un an plus tôt. Le résultat brut d'exploitation, indicateur stratégique clé, est tombé dans le rouge à hauteur de -72 millions d'euros, contre un bénéfice de 53 millions d'euros auparavant, et le chiffre d'affaires a chuté de 36,2% à 671 millions d`euros.

"Comme anticipé, le premier trimestre 2016 a été marqué par une baisse des volumes. Ce nouveau point bas illustre l`ampleur de la crise que les marchés du Pétrole et Gaz traversent actuellement.", commente Philippe Crouzet, président du directoire de Vallourec.

"Ce trimestre se caractérise par la poursuite de l'effondrement des volumes, commente Oddo Securities, qui pointe aussi le "free cash flow largement négatif à -239 millions d'euros (contre -30 millions d'euros à la même période de 2015).

Le broker, qui maintient son opinion "Alléger" et son objectif de cours de 3,10 euros sur Vallourec note par ailleurs que "les perspectives restent moroses dans les principales zones géographiques". Il juge ainsi que sa prévision d'EBITDA pour 2017 de -36,5 millions d'euros, récemment révisée en baisse, est "probablement encore trop ambitieuse".

Si le groupe estime que son activité et ses résultats du deuxième trimestre 2016 devraient être en amélioration par rapport au premier trimestre 2016 en raison de la concentration sur cette période d`un certain nombre de livraisons, il "continue à anticiper un second semestre 2016 difficile".

"En l`absence d`une reprise des investissements E&P (exploration et production), les livraisons Pétrole et gaz de Vallourec devraient continuer à être touchées par la baisse cyclique de ces marchés", indique l'entreprise.

Vallourec explique ainsi que "dans la région EAMEA (Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique.), les livraisons seront sévèrement affectées par le très faible niveau de commandes enregistré en 2015 et depuis le début de l`année 2013", tandis qu' "aux États-Unis, les opérateurs continuent à réduire leurs coûts et leur activité en 2016".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...