Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TOTAL

FP - FR0000120271 SRD PEA PEA-PME
37.700 € +0.90 % Temps réel Euronext Paris

Total : Total vante les mérites d'un prix élevé du pétrole

dimanche 14 septembre 2008 à 17h16
BFM Bourse

GENÈVE (Reuters) - Les prix élevés de l'énergie sont utiles pour décourager la pollution de la planète et rendre possible l'extraction d'autres gisements comme dans le nord canadien, a déclaré le directeur général de Total Christophe De Margerie.

Au cours d'une conférence sur la sécurité mondiale organisée à Genève, de Margerie a ajouté que le repli récent des cours du brut pourrait avoir des effets négatifs si les utilisateurs cessaient de considérer l'énergie comme une ressource rare.

"Je ne suis pas en train de défendre en soi des niveaux élevés de prix", a-t-il précisé. "Peut être avons-nous, compagnies incluses, été habitués pendant trop longtemps à un prix peut-être trop bon marché."

Il ajoute que cette situation a alimenté des investissements et des activités "qui ne sont probablement pas conformes ou acceptables au vu de ce sujet de préoccupation qu'est le réchauffement de la planète."

"Le seul moyen de modifier la façon dont les gens se comportent est d'avoir un prix de l'énergie à un niveau qui soit dans une certaine mesure élevé", a-t-il poursuivi au cours d'une intervention consacrée au changement climatique.

En cas de rechute des prix des carburants, conclut de Margerie, les consommateurs seront moins concernés par les mesures destinées à réduire les émission de gaz à effet de serre. "Ce message sera totalement perdu et ce sera malheureux."

L'équilibre tendu entre l'offre et la demande, des problèmes géopolitiques dans les régions productrices et des achats spéculatifs ont porté le baril de brut léger américain à un plus haut historique de 147,27 dollars en juillet. Depuis, l'idée que le ralentissement mondial de l'économie et les prix élevés de l'énergie puissent se conjuguer pour freiner la demande en or noir ont fait retomber le baril autour de la barre des 100 dollars.

De Margerie a également expliqué que la baisse des prix du pétrole rendait relativement coûteuse l'extraction en Alaska ou dans la province canadienne d'Alberta. Il a ajouté que si les énergies propres en cours de développement étaient sans doute appelées à jouer un rôle plus important dans l'avenir, la priorité actuelle restait de trouver des sources fiables de pétrole et de gaz.

Laura MacInnis, version française Gilles Guillaume

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TOTAL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat