Bourse > Total > Total : Mieux que prévu T3 malgré la chute du brut
TOTALTOTAL FP - FR0000120271 FP - FR0000120271   SRD PEA PEA-PME
47.270 € +0.74 % Temps réel Euronext Paris
47.135 €Ouverture : +0.29 %Perf Ouverture : 47.595 €+ Haut : 47.035 €+ Bas :
46.925 €Clôture veille : 5 471 190Volume : +0.22 %Capi échangé : 119 420 M€Capi. :

Total : Mieux que prévu T3 malgré la chute du brut

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au 3e trimestre (T3), le bénéfice net part du groupe de Total s'est effondré de 69% à 1,1 milliard de dollars, ce qui tient compte de 1,7 milliard d'exceptionnels, à comparer avec une baisse de 32% de janvier à septembre, à 6,7 milliards de dollars. La chute des cours du brut pèse sur la division Amont, mais la forte amélioration de la performance de l'Aval est à souligner. En données ajustées, le groupe pétro-gazier a d'ailleurs battu les attentes du consensus. Sa production reste bien orientée (+ 10% au T3). L'objectif annuel d'investissements est confirmé, ainsi que le dividende trimestriel de 0,61 euro par titre.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Total entame la séance sur une hausse de l'ordre de 1% à 44,5 euros dans un marché stable.

En données ajustées (c'est-à-dire au coût de remplacement, hors éléments non-récurrents, et hors effet des variations de juste valeur), Total a vu son résultat net reculer au T3 de 23% à 2,8 milliards de dollars (1,17 dollar par action), à comparer avec - 16% sur les neuf premiers mois de l'année, à 8,4 milliards de dollars (3,64 dollars par action).

Lors du dernier trimestre comme sur les neuf premiers mois de l'exercice, le CA de la major pétro-gazière française a plié d'un peu plus de 30%, à respectivement 40,6 milliards et 127,6 milliards. En effet, le cours du baril a baissé environ de moitié, au T3 comme sur neuf mois, à 50,5 et 55,3 dollars.

Quid de la production, variable clé dans le secteur ? Elle reste bien orientée en raison essentiellement des 'liquides' (grosso modo, le pétrole, opposé ici au gaz) : + 11% sur neuf mois, à 2,345 millions de barils équivalent-pétrole/jour (Mbep/j), et + 10% au T3 à 2,342 Mbep/j.

De ce fait, le 'résultat opérationnel net ajusté des secteurs' résiste mieux : en baisse de 21% sur neuf mois, à 9,1 milliards, il recule à peine plus au T3 à trois milliards environ. Dans la seule division Amont (l'exploration-production), la baisse atteint 60% au T3, à 1,1 milliard, ce qui est partiellement compensé par la forte amélioration de l'Aval (raffinage et distribution ; + 82% au T3, à 1,4 milliard).

Le directeur général, Patrick Pouyanné, souligne d'ailleurs 'la résilience' de son compte d'exploitation. 'Sur les neuf premiers mois de 2015, le résultat net ajusté du groupe est en baisse de seulement 16% alors que le prix du brut a baissé de 48%', souligne-t-il d'ailleurs. Total 'agit avec discipline pour réduire son point mort”, ajoute-t-il.

Notons que sur neuf mois, le résultat opérationnel net ajusté atteint 3,9 milliard dans l'Amont, et 4 milliards dans l'Aval.

Du côté des investissements, en en termes net, la baisse de 9% sur neuf mois, 16 milliards, était revenue à seulement 2% au T3, à 5,6 milliards. Le cash-flow opérationnel ajusté, lui, baisse de l'ordre du quart au T3, à 5 milliards. Mais la direction générale estime ce niveau 'en ligne avec l'objectif de 23-24 milliards de dollars en 2015.'

Du côté du bilan, le ratio de dette nette se situait fin septembre à 26,6% des fonds propres.

Enfin, le dividende trimestriel de 0,61 euro par titre est confirmé. Celui correspondant au T3 2015 sera payable en avril 2016.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...