Bourse > Total > Total : Total maintient le cap sur les investissements
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
42.715 € -1.45 % Temps réel Euronext Paris
43.400 €Ouverture : -1.58 %Perf Ouverture : 44.015 €+ Haut : 42.385 €+ Bas :
43.345 €Clôture veille : 9 239 060Volume : +0.37 %Capi échangé : 106 818 M€Capi. :

Total : Total maintient le cap sur les investissements

tradingsat

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Total a publié vendredi des résultats trimestriels dopés par le bond des prix du pétrole et indiqué qu'il poursuivrait ses efforts en matière d'investissements afin d'accroître sa production.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell et devant BP, s'est ainsi fixée un budget d'investissements de 20 milliards de dollars pour l'ensemble de 2011.

Son directeur financier, Patrick de la Chevardière, a précisé lors d'une conférence téléphonique que les dépenses nettes d'investissements du groupe devraient varier entre 20 et 23 milliards de dollars par an au cours des prochaines années.

"Si nous faisions des acquisitions, nous pourrions vendre des actifs pour que les capex nettes restent dans (cette) fourchette", a-t-il précisé.

Total a précisé que ses cessions d'actifs devraient représenter près de 10 milliards de dollars cette année.

Ce montant inclut la vente de sa participation dans l'espagnol Cepsa pour environ cinq milliards de dollars, annoncée en février, ainsi que celle en cours de ses activités de raffinage et de distribution au Royaume-Uni et de sa participation dans Sanofi-Aventis. Dans un avis diffusé vendredi par l'Autorité des marchés financiers (AMF), Total déclare avoir franchi en baisse le seuil des 5% dans Sanofi et ne détenir plus que 4,99% du capital et 8,59% des droits de vote du groupe pharmaceutique. Total entend céder progressivement ces titres d'ici la fin 2012.

"Concernant la raffinerie (britannique) de Lindsey, nous avons signé une période d'exclusivité d'un mois avec un acheteur. Nous espérons être en mesure de finaliser une transaction dans un à deux mois, mais il n'y a aucune garantie", a précisé Patrick de la Chevardière.

Dans l'amont, Total indique que le deuxième trimestre sera marqué par la consolidation par mise en équivalence des productions correspondant à la participation détenue dans le russe Novatek à compter du 1er avril.

Les arrêts d'opérations en Libye, qui représentent environ 2% de la production de Total en année pleine, continueront en revanche à peser sur ses performances.

POSSIBLE HAUSSE DU DIVIDENDE

Mais son directeur financier a déclaré que le groupe était "à l'aise" avec ses objectifs de production, Total visant une stabilité cette année et une hausse de 2% par an en moyenne sur la période 2010-2015.

Patrick de la Chevardière a précisé que Novatek n'était pas inclus dans ces prévisions et que Total fournirait des précisions sur ses objectifs de production en septembre.

Hors exceptionnels, le bénéfice net du groupe s'est élevé à 3.104 millions d'euros au premier trimestre (+35%), à un niveau supérieur aux 2.935 millions attendus par les analystes interrogés par la rédaction de Reuters, pour un chiffre d'affaires de 46.029 millions (+22%).

Le bénéfice net atteint 3.946 millions d'euros (+51%%) en incluant un effet de stock après impôt positif de 946 millions d'euros et d'autres éléments non récurrents.

Là où Shell et BP ont respectivement annoncé des baisses de 3% et 11% de leur production au premier trimestre, Total a enregistré un recul de 2,3% à 2,371 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit un niveau conforme aux 2,363 millions attendus par les analystes.

Compte tenu de sa nouvelle politique de dividende trimestriel, le groupe prévoit de payer le 22 septembre un acompte relatif au premier trimestre de 0,57 euro par action.

"Nous avons de la marge pour l'augmenter (...). Nous avons besoin de plus de temps pour voir comment les prix du pétrole vont se stabiliser, afin de pouvoir décider de proposer au conseil d'augmenter le dividende sur cette base trimestrielle", a déclaré Patrick de la Chevardière.

Total a par ailleurs annoncé jeudi qu'il paierait jusqu'à 1,37 milliard de dollars pour prendre une participation majoritaire dans la société américaine spécialisé dans les panneaux solaires SunPower.

Le titre Total a clôturé en hausse de 0,5% à 43,22 euros, portant à 9% ses gains depuis début janvier.

"Les résultats publiés par Total (...) progressent plus rapidement que ceux de l'ensemble de ses concurrents européens", a souligné dans une note Jean-Luc Romain, analyste chez CM-CIC.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI