Bourse > Total > Total : Succès de la mission de reconnaissance menée sur elgin
TOTALTOTAL FP - FR0000120271FP - FR0000120271
47.170 € -0.24 % Temps réel Euronext Paris
47.475 €Ouverture : -0.64 %Perf Ouverture : 47.625 €+ Haut : 47.170 €+ Bas :
47.285 €Clôture veille : 6 777 330Volume : +0.27 %Capi échangé : 116 669 M€Capi. :

Total : Succès de la mission de reconnaissance menée sur elgin

Succès de la mission de reconnaissance menée sur elginSuccès de la mission de reconnaissance menée sur elgin

par Oleg Vukmanovic et Henning Gloystein

ABERDEEN/LONDRES (Reuters) - Total a annoncé jeudi le succès de la mission de reconnaissance menée par une équipe de spécialistes vers sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord, afin d'examiner la fuite de gaz qu'il doit tenter d'arrêter.

Un hélicoptère a décollé d'Aberdeen à 10h30 (heure locale) et s'est posé sur la plate-forme de production et d'habitation (PUQ) d'Elgin avant de revenir en toute sécurité à Aberdeen à 16h50 (heure locale), a précisé le groupe pétrolier dans un communiqué.

Il transportait trois collaborateurs de Total connaissant la plate-forme et cinq experts de Wild Well Control, la société spécialisée dans les interventions sur puits.

Des conditions météorologiques défavorables avaient jusqu'à présent empêché Total de faire décoller un hélicoptère.

L'équipe, qui est ainsi restée près de quatre heures sur la plate-forme d'Elgin, a rassemblé des informations préliminaires qui seront utilisées pour préparer le déploiement des équipements nécessaires à l'opération de contrôle du puits.

Le succès des opérations entreprises au cours des prochains jours dépendra entre autres de l'évolution des conditions météorologiques. Des vents favorables ont permis jeudi le bon déroulement de l'opération.

La surveillance aérienne de la zone touchée par la fuite suggère qu'un voile d'hydrocarbures résultant de la fuite s'évapore naturellement et n'aura qu'un impact minime sur l'environnement, a déclaré de son côté le ministère britannique de l'Energie.

Total a expliqué en début de semaine que la mission de reconnaissance visait à déterminer s'il était possible de mettre fin à la fuite en injectant de la boue dans le puits et si d'autres mesures étaient nécessaires.

Le groupe évalue à 2,5 millions de dollars (deux millions d'euros environ) le coût quotidien de la fuite.

Une autre option étudiée en parallèle consisterait à creuser deux puits de dérivation jusqu'à la poche de gaz à l'origine de la fuite, à 4.000 mètres sous les fonds marins, ce qui pourrait prendre six mois.

Le forage des puits de dérivation porterait la facture quotidienne globale à 3 millions de dollars, selon le groupe.

L'équipe de huit personnes dépêchée sur le site jeudi rassemble des salariés de Total et des techniciens de la société américaine Wild Well Control, spécialisée dans les situations critiques sur les installations pétrolières et gazières.

La fuite, qui a démarré le 25 mars, envoie chaque jour dans l'atmosphère quelque 200.000 mètres cubes de gaz naturel. Elle est apparue à la suite d'une augmentation de la pression dans un puits dont la production avait été arrêtée en 2011 et qui avait été partiellement bouché.

Deux bateaux de lutte anti-incendie restent en attente à l'extérieur de la zone d'exclusion de deux milles (3,7 kilomètres) autour de la plate-forme, a précisé Total.

A la Bourse de Paris, l'action du groupe français a terminé jeudi en hausse de 0,79% à 38,21 euros alors que l'indice sectoriel Stoxx de l'énergie prenait 0,19%.

Le titre a perdu 6,8% depuis l'annonce de la fuite, faisant fondre la capitalisation boursière du groupe de près de 6,5 milliards d'euros.

Natalie Huet et Jean-Michel Bélot pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...