Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TOTAL

FP - FR0000120271 SRD PEA PEA-PME
29.940 € +0.71 % Temps réel Euronext Paris

Total : Le pétrolier Total résiste bien mieux que ses concurrents à la chute des cours du baril

jeudi 6 février 2020 à 11h01
Total a mieux résisté que ses concurrents en 2019

(BFM Bourse) - Total a annoncé jeudi un bénéfice net annuel en léger repli (-2%) en raison de la baisse des cours des hydrocarbures, partiellement compensée par une hausse de la production. Les investisseurs saluent la résilience du supermajor, qui fait mieux que ses concurrents.

Le marché applaudit l'incroyable résilience de Total dans un environnement de marché défavorable et le titre Total prend 2,1% à 46,4 euros vers 9h45. Le supermajor tricolore a pourtant dévoilé un bénéfice net en repli de 2% à 11,27 milliards d'euros sur l'ensemble de l'exercice 2019, mais ce recul apparaît flatteur à la vue des résultats dévoilés précédemment par ses concurrents.

De fait, le bénéfice net d'ExxonMobil a fondu de 31%, celui de l'anglo-néerlandais Shell de 32%, tandis que Chevron a vu son bénéfice net être divisé par cinq. "Après des résultats moins bons qu'attendu chez Shell, Chevron et ExxonMobil, il semble que BP s'en soit sorti un peu mieux dans un marché difficile", relevait Neil Wilson, analyste chez Markets.Com, mardi. Un commentaire à mettre en perspective avec le plongeon de 50% du bénéfice net du supermajor britannique en 2019, imputé à "la forte baisse des cours du brut et à un programme de cessions".

De quoi mettre en lumière la performance exceptionnelle réalisée par Total en 2019. "Total n'est pas immunisé contre les turbulences du secteur" mais "son bilan est plus solide que celui de la plupart de ses concurrents", a salué Biraj Borkhataria, analyste chez RBC. Le géant pétrolier et gazier français a vu son bénéfice net ajusté -qui exclut des éléments exceptionnels et sert de référence- chuter pour sa part de 13% à 11,83 milliards de dollars, a-t-il indiqué dans un communiqué. Les résultats ont donc souffert d'un environnement dégradé, avec une baisse des cours du pétrole de 10% l'an dernier pour le Brent (à 64,2 dollars en moyenne) et même une chute de 38% pour ceux du gaz européen.

Côté chiffre d'affaires (droits d'accises inclus), le groupe enregistre 200,3 milliards de dollars de revenus, soit -4,3% sur un an. Hors taxes spécifiques sur le pétrole, le groupe dégage des revenus directs de 176,249 milliards de dollars.

Le seuil des 3 millions de barils par jour franchi pour la première fois

Ces éléments négatifs ont pris le pas sur la forte hausse de 9% de la production d'hydrocarbures l'an dernier grâce au démarrage et à la montée en puissance de nouveaux projets comme celui de gaz naturel liquéfié Yamal en Russie, Ichthys en Australie ou encore Egina au Nigéria. La production d’hydrocarbures s'est ainsi établie à 3,11 millions de barils équivalents pétrole par jour sur les trois derniers mois de l'année, en hausse de 8% sur un an. "La croissance organique de la production devrait se poursuivre à plus de 2% en 2020 grâce à la montée en puissance de projets mis en production en 2019 et les démarrages prévus en 2020 notamment Iara 2 au Brésil" précise Total.

Son directeur général Patrick Pouyanné a commenté ces résultats et indiqué que "sur l’année 2019, le groupe a généré un cash-flow de 28,5 milliards de dollars, en forte croissance de 2,4 milliards de dollars par rapport à 2018".

En outre, fort de sa "bonne solidité financière avec un taux d’endettement de 16,7% hors leases (20,7% y compris)" et "conformément à la décision du conseil d’administration annoncée le 24 septembre dernier, le groupe augmente le solde du dividende au titre de l’exercice 2019 de 6% à 0,68 euro par action" ajoute le dirigeant. "Compte tenu des premiers acomptes, le dividende au titre de 2019 ressort en augmentation de 5% à 2,68 euros par action" indique-t-il. Total a par ailleurs procédé à des rachats d’actions pour un montant de 1,75 milliards de dollars en 2019 "et projette pour 2020 de racheter pour 2 milliards de dollars d'actions dans un environnement à 60 dollars le baril" conclut Patrick Pouyanné.

Total cherche à entrer sur le marché de l'éolien flottant

Si le groupe prévient que "l'environnement pétrolier reste volatil compte tenu d'une incertitude sur la demande d'hydrocarbures liée aux perspectives sur la croissance économique mondiale et d'un contexte géopolitique instable", il ambitionne de poursuivre son développement dans le bas carbone. En 2019, "les investissements nets se sont élevés à 17,4 milliards de dollars et reflètent en particulier la stratégie de renforcement dans le gaz naturel liquéfié (GNL) et l’offshore profond, comme en témoignent l’acquisition de Mozambique LNG et le lancement des projets Arctic LNG 2 en Russie et Mero 2 au Brésil" souligne le géant pétrolier. "Plus d’un tiers des investissements nets ont été réalisés dans le secteur iGRP (Integrated Gas, Renewables & Power) qui porte l’ambition bas carbone du groupe" relève Patrick Pouyanné, qui met en avant l'arrivée de Total sur le marché du gaz et des renouvelables en Inde, en partenariat avec Adani, et la construction d'une centrale solaire géante de 800 MW au Qatar.

On notera que le segment Integrated Gas, Renewables & Power représente désormais 20,99 milliards de dollars de revenus directs, soit 11,9% des revenus (hors droits d'accises). Cette branche pèse par ailleurs 20,6% du résultat opérationnel net en 2019.

Le dirigeant a également profité de la conférence de presse pour dire que "Total est toujours intéressé par le rachats des actifs d'Anadarko (compagnie pétrolière américaine, NDLR) en Algérie" mais a précisé que le pays maghrébin a un droit de préemption qu'il peut exercer. Si ce n'est pas une priorité, Total étudiera par ailleurs des opportunités d'acquisitions si celles-ci se présentent, cherchant notamment "à entrer sur le marché de l'éolien flottant".

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TOTAL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.10 % vs -3.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat