Bourse > Telefonica > Telefonica : Baisse des résultats, prévisions confirmées
TELEFONICATELEFONICA TFA - ES0178430E18TFA - ES0178430E18
- 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Telefonica : Baisse des résultats, prévisions confirmées

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au 1er trimestre, l'opérateur télécoms historique espagnol Telefonica, dont l'Amérique latine représente la moitié de l'activité, a vu son résultat net part du groupe reculer de 23,2% à 692 millions d'euros (0,15 euro par action). Cependant, la marge brute d'exploitation du groupe se stabilise et les prévisions financières ont été confirmées. Vers 12 euros ce matin à la Bourse de Madrid, l'action ne réagit guère (- 0,2%).

Sur le trimestre, le chiffre d'affaires du groupe a dégringolé en données publiées de 13,5% à 12,2 milliards d'euros, en raison notamment des effets de changes et de la concurrence en Europe, mais sa progression à données comparables atteint 1,5%.

Si un recul organique des ventes de plus de 8% est constaté en Espagne et en Allemagne, une envolée de 14,8% est à signaler en Amérique hispanophone, bien que le marché brésilien (lusophone) reste de son côté sans tendance (+ 0,2%).

Durant le trimestre, le groupe a enregistré une stabilisation de son excédent brut d'exploitation (OIBDA, selon l'acronyme anglais utilisé par le groupe) à 3,9 milliards d'euros, soit + 0,5% en données organiques. La marge correspondante s'est donc érodée 'de manière très limitée', indique la direction, de 0,3 point de pourcentage en données organiques à 32,1%.

Telefonica souligne que son OIBDA progresse en données séquentielles pour le 2e trimestre de suite 'grâce à l'orientation des ventes, le contrôle des coûts et les mesures d'économies.'

Du côté de la marge d'OIBDA, le plus fort recul en termes organique est enregistré en Espagne (- 1,6 point). Notons que le marché domestique enregistre toujours, à 46,9%, une rentabilité record pour le groupe. En Allemagne, la marge perd 1,5 point à 22,3%, soit le taux le plus bas, ainsi que 1,2 point au Brésil à 31,1%. En revanche, dans l'Amérique hispanohone, ce taux grappille 0,1 point à 31,3%, ainsi que 3,5 points au Royaume-Uni à 24,6%.

Du côté du bilan, la dette nette est revenue a été réduite à 42,7 milliards d'euros (- 2,6 milliards entre fin décembre et fin mars), ce qui porte à 16 milliards d'euros sa diminution ces sept derniers trimestres.

En effet, la génération de cash-flow libre, à + 339 millions d'euros suir la période - soit du jamais vu depuis 2011 -, s'améliore de 796 millions d'euros sur un an malgré des investissements en hausse.

En guise de perspectives, Telefonica a confirmé l'ensemble de ses prévisions, notamment en termes de dividende.

Le directeur général César Alierta estime la performance financière du groupe 'en ligne' avec ses propres prévisions. Il ajoute que ces comptes reflètent les 'progrès visibles' découlant de son nouveau plan stratégique qui repose sur 'la différenciation de nos produits et nos services grâce à l'infrastructure dont nous disposons'. Le groupe investit également dans la téléphonie mobile de 4e génération et la fibre optique.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...