Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLOCAL GROUP

LOCAL - FR0012938884 SRD PEA PEA-PME
1.012 € +2.22 % Temps réel Euronext Paris

Solocal group : L'action plonge encore dans d'importants volumes

Solocal

(BFM Bourse) - Solocal poursuivait vendredi sa descente aux enfers, plongeant de 20% à de nouveaux plus bas historiques à mi-séance (-19,5% à 3,63 euros à 12h45) au lendemain d'une chute de -23,5%, dans des volumes étoffés : déjà plus de 900 000 titres échangés, soit 2,3% du capital, après les 1 076 000 titres de jeudi.

Les investisseurs vendent massivement l'action du groupe de communication locale et digitale, qui publiait la veille des résultats annuels 2015 mitigés sans rassurer sur sa situation financière.

L'activité de la société a continué à décroître l'an dernier (-5,3% à 873 millions d'euros) sous l'effet de la baisse continue du chiffre d'affaires de l'activité historique Imprimés et Vocal (-23,4% à 232 millions d'euros), que la montée en puissance du chiffre d'affaires Internet (+3,6% à 640 millions d'euros) ne parvient pas encore à compenser.

En parallèle, la rentabilité a reculé, l'EBITDA récurrent s'inscrit en baisse de 13% à 270 millions d'euros en 2015, principalement à cause de la chute de -36,6% de l’EBITDA Imprimés & Vocal compensée partiellement par une stabilisation de l’EBITDA Internet.

Compte tenu de dépréciations et amortissements, du taux d’imposition et des charges financières, le résultat net récurrent a chuté de -22,8% à 73 millions d'euros. Le groupe a dû passer une provision complémentaire de -35 millions relative aux éventuelles conséquences de décisions judiciaires concernant le Plan de Sauvegarde de l’Emploi 2013.

La situation financière continue d'inquiéter, l’endettement net s’établissait à 1 091 millions d’euros au 31 décembre 2015, certes en baisse de -45,3 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2014, mais le groupe ne respecte plus que de justesse son covenant (clause de prêt des banques prêteuses) de levier financier.

L'endettement net représente exactement 4 fois l’EBITDA 2015, sachant que les covenants bancaires du groupe lui imposent de ne pas dépasser quatre fois la marge brute ajustée, dont le montant est supérieur à l’EBITDA parce qu'elle n’intègre pas la rémunération en actions.

La situation est donc relativement urgente, tandis que face à la nécessité de lever de nouveaux fonds, Jean-Pierre Remy, directeur général de Solocal, a indiqué que la société "continu[ait] d’explorer toutes les options de refinancement", précisant que "les perspectives 2016 dépendront de l’orientation retenue".

F. B. - ©2018 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLOCAL GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+278.40 % vs +10.41 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat