Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOCIETE GENERALE

GLE - FR0000130809 SRD PEA PEA-PME
27.970 € +2.47 % Temps réel Euronext Paris

Societe generale : Jérôme kerviel empêché de se défendre

lundi 9 février 2009 à 18h30
BFM Bourse

(BFM Bourse) - L'instruction de l'affaire Kerviel s'est achevée la semaine dernière. Le procès ne devrait pas intervenir avant 2010. Après une longue interview à l'antenne de RTL vendredi dernier, l'ex trader de la Société Générale est apparu pour la première fois à la télévision dimanche, lors de l'émission « Sept à Huit », sur TF1.

Lors de cet entretien, il a notamment confirmé sa version des faits selon laquelle ses supérieurs ne pouvaient ignorer ses prises de positions, en dépit des opérations fictives effectuées pour les camoufler. « Tout a été vu. Il y a eu de nombreuses alertes. Des lettres d'organes extérieurs qui ont alerté la Société Générale, leur disant : « vous avez un trader qui s'appelle Jérôme Kerviel qui vient d'investir 2 milliards d'euros en l'espace de deux heures". Mes supérieurs ont été informés de cela, ils n'ont jamais réagi », explique Jérôme Kerviel.

Il reconnaît l'existence des opérations fictives pour cacher les chiffres, mais, « encore une fois, ce sont des pratiques dans la banque […] et ces pratiques, ce n'est pas moins qui les ai inventées, ces pratiques elles existaient, et elles ont été reconnues dans le cadre de l'instruction pénale », déclare-t-il.

Alors que les enquêtes menées jusqu'à présent n'ont semble-t-il pas prouvé - en tout cas pour l'instant - que les supérieurs hiérarchiques de Jérôme Kerviel étaient au courant de ses agissements, l'intéressé rétorque : « C'est difficile pour moi, puisque toutes les preuves sont à la Société Générale, et si […] les juges ne vont pas chercher les éléments, je ne pourrai pas me défendre. Quand vous demandez à un juge : « Allez voir dans tel ordinateur telle chose, vous allez trouver ce que je suis en train de vous dire » , et qu'il refuse d'y aller, vous ne pouvez pas vous défendre. Quand vous demandez à un juge d'instruction : « entendez tel témoin, il a des choses à vous raconter sur la façon dont ça s'est passé ». Ils vous disent : « Oui on a trouvé le témoin, on sait où il est, mais ne on veut pas l'entendre »…»

Jérôme Kerviel confirme aussi que ses supérieurs hiérarchiques étaient, contrairement à lui, « directement intéressés quand l'argent rentre, aux bénéfices ». Et il ajoute : « Quand ça chute, ils sont dans la position actuelle qui est de dire : « on ne savait rien » ».

©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOCIETE GENERALE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+287.80 % vs +8.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat