Bourse > Plast.val loire > Plast.val loire : 'les fondamentaux sont en forte amélioration'
PLAST.VAL LOIREPLAST.VAL LOIRE PVL - FR0000051377PVL - FR0000051377
160.170 € +0.46 % Temps réel Euronext Paris
158.700 €Ouverture : +0.93 %Perf Ouverture : 161.910 €+ Haut : 158.130 €+ Bas :
159.430 €Clôture veille : 2 616Volume : +0.09 %Capi échangé : 443 M€Capi. :

Plast.val loire : 'les fondamentaux sont en forte amélioration'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Plastivaloire a fait état en début de semaine de comptes annuels particulièrement solides. Le groupe se développe en Europe et voit ses ambitions grandir. Focus avec son PDG Patrick Findeling.



Cercle Finance : Vous restez sur un excellent exercice 2013/2014, avec notamment un résultat opérationnel courant (ROC) multiplié par cinq. Quels sont vos principaux motifs de satisfaction sur l'année écoulée ?


Patrick Findeling : Je dirais que le travail réalisé en matière de productivité et de coûts, en particulier sur le pôle BAP, a porté ses fruits... Au-delà même de ce que nous avions anticipé. Ceci conjugué à une hausse du chiffre d'affaires, liée notamment à une stratégie de diversification déployée depuis plusieurs années, nous a permis d'arriver à ces résultats.

A l'issue de cet exercice, tous nos fondamentaux économiques sont en forte amélioration ce qui nous permet d'aborder l'avenir sur des bases solides.



C.F. : Vous avez fait état de cadences de production soutenues dans le segment 'BAP' en Grande-Bretagne et au Portugal, mais qu'en est-il du marché domestique, à la fois sur ce pôle et sur la division 'PVL' ?


P.F. : Effectivement, BAP a enregistré une forte croissance grâce à l'activité soutenue sur le Royaume-Uni, le Portugal mais aussi en Slovaquie et elle est d'autant plus satisfaisante qu'elle s'accompagne d'un net redressement des marges opérationnelles sur l'exercice écoulé. Le dynamisme français est plus limité même s'il est à noter que le chiffre d'affaires de PVL a aussi progressé dans l'Hexagone.



C.F. : D'un point de vue stratégique, quel est l'apport de la société Karl Hess que vous avez récemment acquise ?


P.F. : L'acquisition de la société Karl Hess permet d'accéder en rang I, c'est-à-dire en tant que fournisseur direct, aux grands donneurs d'ordre allemands de l'automobile que sont Audi, BMW et Mercedes. Mais cette acquisition va également permettre d'enrichir le portefeuille clients du Groupe hors automobile grâce aux positions qu'elle détient auprès d'autres entreprises allemandes dans les secteurs de l'équipement ménager, de la construction ou de l'industrie électrique, dans un pays où la préférence nationale est très importante.

Et troisième point, l'intégration de technologies innovantes à forte valeur ajoutée, les savoir-faire complémentaires des deux entités, les synergies possibles en terme d'achats représentent un formidable potentiel de croissance et d'optimisation de notre offre.



C.F. : Envisagez-vous d'autres opérations de croissance externe durant l'exercice 2014/2015, en Allemagne ou ailleurs ?


P.F. : Nous restons bien évidemment attentifs à toute opportunité de croissance externe tant qu'elle s'inscrit dans notre stratégie de diversification clients, géographique et sectorielle, à l'image de l'acquisition de la société Karl Hess.



C.F. : Etant donné le contexte économique en France, allez-vous porter davantage l'accent sur les autres pays européens dans les mois voire les années à venir ?


P.F. : Ceci est naturellement induit par l'acquisition de Karl Hess et la volonté de poursuivre notre montée en puissance sur les véhicules dits 'premium' utilisant des pièces plus techniques et sophistiquées. La production va également être développée en Europe de l'Est, en Espagne et au Royaume-Uni.



C.F. : Concernant vos perspectives, vous avez évoqué un positionnement sur de nouveaux secteurs d'activité tels que l'aéronautique. Quels sont vos projets et vos objectifs dans ce dernier domaine ?


P.F. : La production de pièces composites pour l'aéronautique s'inscrit parfaitement dans notre stratégie de diversification sectorielle et d'orientation de notre production sur des pièces à forte valeur ajoutée et les fauteuils d'avion peuvent représenter un marché important dans la mesure où il s'agit de production en grandes séries. Nous ne sommes pas positionnés sur les équipements en petit nombre d'unités.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...