Bourse > Plastic omnium > Plastic omnium : Invest Securities écrête son objectif
PLASTIC OMNIUMPLASTIC OMNIUM POM - FR0000124570POM - FR0000124570
32.990 € -1.29 % Temps réel Euronext Paris
34.400 €Ouverture : -4.10 %Perf Ouverture : 34.435 €+ Haut : 32.285 €+ Bas :
33.420 €Clôture veille : 661 574Volume : +0.43 %Capi échangé : 5 030 M€Capi. :

Plastic omnium : Invest Securities écrête son objectif

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études parisien Invest Securities met à jour ce matin ses prévisions après que le rachat d'actifs auprès de Faurecia a été 'raccourci' par la Commission européenne. Les concessions imposées par le régulateur européen de la concurrence pèsent sur les prévisions bénéficiaires des analystes, même si le périmètre en question sera consolidé plus tôt que prévu. D'où un objectif de cours écrêté de 30 à 28,5 euros. Le conseil sur la valeur reste neutre.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action Plastic Omnium, qui hier a gagné près de 4%, consolide ce matin de 0,5% à 27,1 euros dans un marché en légère hausse.

Initialement en effet, l'équipementier automobile Plastic Omnium devait racheter la division Systèmes extérieurs (pare-chocs et modules de bloc avant) de son compatriote Faurecia, ce qui représente un CA de l'ordre de deux milliards d'euros. Bémol : si la Commission a avalisé le 'deal', elle a imposé comme condition que Plastic Omnium revende 7 des usines sur les 22 comprises par le périmètre cédé par Faurecia. De ce fait, le CA correspondant est abaissé d'un tiers environ et revient à 1,2 milliard d'euros.

Plastic Omnium n'est pas des plus inquiets : le résultat d'exploitation ajusté des activités finalement cédées par Faurecia revient de ce fait de 70 à 50 millions d'euros, estime le groupe. Soit une marge d'exploitation de 4,5%, contre 3,2% sur le précédent périmètre. Les sites dont la cession est imposée comptent en effet parmi les moins rentables. Le prix d'acquisition inchangé (665 millions) serait in fine diminué par des cessions de l'ordre de 200 millions.

Invest Securities retient que les activités en question seront intégrées plus tôt que prévu (au 1er août 2016), et non en 2017. Les analystes revoient donc à la hausse leur prévision de bénéfice par action 2016, mais abaissent celles de 2017 et de 2018 pour tenir compte d'une acquisition aux contours réduits.

Enfin, les analystes estiment certes que les comptes semestriels de Plastic Omnium, attendus le 27 juillet, ne devraient pas décevoir. Mais la faiblesse du potentiel de hausse du titre les incite à rester neutres.




Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI