Bourse > Peugeot > Peugeot : Psa investit 650 millions d'euros dans sa première usine en inde
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
19.005 € +5.09 % Temps réel Euronext Paris
18.700 €Ouverture : +1.63 %Perf Ouverture : 19.180 €+ Haut : 18.480 €+ Bas :
18.085 €Clôture veille : 3 423 820Volume : +0.38 %Capi échangé : 17 196 M€Capi. :

Peugeot : Psa investit 650 millions d'euros dans sa première usine en inde

tradingsat

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a annoncé jeudi la signature d'un accord pour la construction de sa première usine en Inde, dans laquelle il prévoit d'investir près de 650 millions d'euros et d'assembler dans un premier temps sa grande berline 508.

Dans le cadre de sa stratégie d'internationalisation, grâce à laquelle il compte réaliser 50% de ses ventes hors d'Europe d'ici 2015, PSA mise sur la Chine et l'Amérique latine, mais aussi sur l'Inde où il a annoncé en février son intention d'ouvrir une première implantation industrielle pour le marché local.

"Nous considérons ce pays comme l'une des économies les plus importantes et les plus dynamiques au monde, qui devrait selon les prévisions devenir le troisième marché automobile mondial d'ici 2020", a commenté Philippe Varin, président du directoire de PSA, dans un communiqué publié à l'issue de la signature officielle de l'accord dans l'État occidental du Gujarat.

Le site aura une capacité initiale de 170.000 véhicules par an et comptera également une usine de moteurs et de boîtes de vitesses pour qu'un maximum de composants puissent être produits localement. Il devrait entraîner la création de 5.000 emplois directs.

Le premier véhicule qui sortira des chaînes en 2014 sera la Peugeot 508, la nouvelle grande berline du groupe dont la production se partage actuellement entre Rennes (Ille-et-Vilaine) pour le marché européen et la Chine pour le marché chinois. Elle préparera le terrain à une berline Peugeot de taille moyenne conçue pour le marché local et qui représentera le gros du volume du futur site.

Gilles Guillaume, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI