Bourse > Peugeot > Peugeot : PSA annonce une lourde dépréciation et confirme son projet avec Dongfeng
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
19.050 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
19.200 €Ouverture : -0.78 %Perf Ouverture : 19.345 €+ Haut : 18.980 €+ Bas :
19.050 €Clôture veille : 2 450 600Volume : +0.27 %Capi échangé : 17 237 M€Capi. :

Peugeot : PSA annonce une lourde dépréciation et confirme son projet avec Dongfeng

PEUGEOTPEUGEOT

(Tradingsat.com) - Peugeot a prévenu jeudi que ses résultats de l'année 2013 seront affectés par une dépréciation de plus d'un milliard d'euros, liée à un ajustement de valeur comptable sur les actifs de la division Automobile, traduisant notamment le contexte de dégradation des marchés automobiles et de l'évolution des taux de change sur les zones Russie et Amérique latine.

Une variation de un pourcent de l'euro contre le panier de devises auxquelles est exposé le Groupe, dont le real, le peso argentin, et le rouble, a un impact annuel proche de 80 millions d'euros sur le résultat opérationnel courant du pôle Automobile, dans les conditions actuelles de marché, a ajouté le constructeur automobile, en précisant que cette dépréciation n'aura aucun impact sur sa trésorerie.

PSA Peugeot Citroën a par ailleurs confirmé ce jour étudier des nouveaux projets de développement industriel et commercial avec différents partenaires, y compris Dongfeng Motor, ainsi qu'un projet d'augmentation de capital.

Toutefois, "aucun accord sur les termes d'une éventuelle opération et ces discussions sont à un stade préliminaire", a tempéré le Groupe, mais selon le Financial Times, PSA et son partenaire chinois se seraient mis d'accord sur les principaux points d'un accord capitalistique qui pourrait être annoncé en février prochain, avant la publication des résultats 2013 programmée le 19 février.

PSA a dans le même temps annoncé une extension de l'alliance avec General Motors, "élément clé du redressement du Groupe en Europe" selon son PDG Philippe Varin, dont les synergies sont estimées à environ 1,2 milliard de dollars par an à partir de 2018, répartis de façon équilibrée entre les deux groupes.

L'Alliance, centrée sur le développement en commun de véhicules, les achats et la logistique, essentiellement en Europe, est étendue au partage de capacités de production. Les deux groupes confirment la poursuite de leur coopération pour le développement de deux véhicules sur des plateformes PSA : un modèle du segment B-MPV et un modèle du segment C-CUV.

Les deux partenaires collaboreront également pour développer un nouveau modèle de véhicule utilitaire léger du segment B basé sur la dernière génération de plateforme PSA. Les premiers véhicules issus de l'Alliance devraient être commercialisés à partir de 2016.

Par ailleurs, la répartition de la production de ces véhicules sera équilibrée. Comme annoncé en octobre dernier, les véhicules du segment B-MPV des deux groupes seront produits dans l'usine General Motors de Saragosse, en Espagne.

Enfin, il est aujourd'hui décidé que les futurs véhicules du segment C-CUV seront produits en France dans l'usine PSA de Sochaux.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI