Bourse > Peugeot > Peugeot : Philippe varin sur la sellette !
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.400 € -3.41 % Temps réel Euronext Paris
19.050 €Ouverture : -3.41 %Perf Ouverture : 19.180 €+ Haut : 18.285 €+ Bas :
19.050 €Clôture veille : 4 696 980Volume : +0.52 %Capi échangé : 16 649 M€Capi. :

Peugeot : Philippe varin sur la sellette !

tradingsat

(Tradingsat.com) - Le président de PSA Peugeot Citroen, Philippe Varin, ainsi que son équipe dirigeante, serait sur la sellette, révèle mercredi latribune.fr. La famille Peugeot ne serait pas satisfaite des résultats du groupe, dont le bénéfice opérationnel courant a chuté de 27% en 2011, pénalisé par la perte de la division automobile. 2012 ne s'annonce pas non plus sous les meilleurs auspices, le chiffre d'affaires du premier trimestre ayant reculé de 7% à 14,289 millions d'euros.

Arrivé à la tête du groupe automobile en juin 2009, Philippe Varin était attendu pour relever ces résultats et révéler tout le potentiel du constructeur après la présidence controversée de Christian Streiff. Il n'a visiblement pas répondu aux attentes de la famille Peugeot - 25,2% du capital et 37,9% des droits de vote – sur ce point.

La forte hausse de l'endettement avait par ailleurs contraint l'entreprise à procéder début mars à une augmentation de capital d'environ 1,0 milliard d'euros avec une forte décote, destinée à financer ses projets avec son nouvel allié General Motors, qui a pris 7% de son capital à cette occasion.

Or justement, l'alliance conclue le 29 février dernier avec le constructeur américain est pointée du doigt. Ce partenariat ne ferait pas l'unanimité au sein des actionnaires, notamment parce que les activités européennes de GM (Opel) sont chroniquement déficitaires et structurellement surcapacitaires.

La famille Peugeot n'aurait toutefois pas trouvé à ce jour de remplaçant à Philippe Varin qui ne l'aura donc pas plus convaincue que son prédecesseur.

Ironie de l'histoire. Christian Streiff, PDG de PSA de 2007 à 2009, avait su faire traverser sans encombre à l'entreprise la dure crise de 2008 en préservant sa situation financière malgré une chute des ventes automobiles plus brutale qu'aujourd'hui. Mais iI lui avait été reproché un manque de vision stratégique…


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI