Bourse > Peugeot > Peugeot : Les rumeurs se multiplient, le titre rechute
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
19.050 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
19.200 €Ouverture : -0.78 %Perf Ouverture : 19.345 €+ Haut : 18.980 €+ Bas :
19.050 €Clôture veille : 2 450 600Volume : +0.27 %Capi échangé : 17 237 M€Capi. :

Peugeot : Les rumeurs se multiplient, le titre rechute

tradingsat

(CercleFinance.com) - Peugeot rechute lourdement en Bourse lundi matin, les rumeurs d'augmentation de capital suscitant de vives inquiétudes sur le marché.

A 11h30, le titre perd près de 10% à 11,1 euros après être repassé un moment sous les 11 euros, signant de loin la plus forte baisse de l'indice SBF 120.

Dans un court communiqué publié dans la matinée, Peugeot reconnaît qu'il étudie de 'nouveaux projets de développement industriel et commercial' avec ses partenaires, mais répète qu'aucun projet n'a été finalisé à ce stade.

'Les rumeurs autour d'une augmentation de capital de PSA se multiplient', constatent pour leur part les analystes d'Aurel BGC.

'Les informations divergent, mais une augmentation de capital éventuelle pourrait atteindre trois milliards d'euros contre une capitalisation boursière actuelle de 4,4 milliards', précisent-ils.

'A l'issue du processus, Dongfeng et l'Etat français pourraient chacun détenir 20% à 30% du capital', affirment-ils.

Depuis quelques semaines, les médias rapportent que Dongfeng Motors aurait l'intention d'investir directement au capital du constructeur français.

D'après Aurel, une alliance capitalistique aussi importante avec Dongfeng pourrait mettre en péril le projet industriel PSA/GM, qui n'en est qu'à ses balbutiements.

A ce jour, les principaux actionnaires de PSA sont en effet la famille Peugeot (25,5%) et General Motors (7%).

'La rumeur du mois dernier, faisant référence à la création d'une joint-venture chinoise entre Dongfeng et PSA, nous semble plus crédible', conclut Aurel.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI