Bourse > Peugeot > Peugeot : L'affaire Volkswagen ne concerne pas le groupe
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.160 € -1.30 % Temps réel Euronext Paris
18.100 €Ouverture : +0.33 %Perf Ouverture : 18.200 €+ Haut : 17.815 €+ Bas :
18.400 €Clôture veille : 4 189 750Volume : +0.46 %Capi échangé : 16 432 M€Capi. :

Peugeot : L'affaire Volkswagen ne concerne pas le groupe

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le titre Peugeot cède 2,3% (+55% environ depuis le 1er janvier) ce lundi en milieu de matinée. Les investisseurs prennent une partie de leurs gains après une publication trimestrielle solide, marquée par une progression de 3,2% des revenus au troisième trimestre et par des prévisions plutôt encourageantes. Le constructeur automobile français s'est aussi, en marge de ce point d'activité, voulu rassurant quant au scandale Volkswagen.

Le président du directoire de PSA Peugeot Citroën a en effet demandé aux équipes d'ingénierie du groupe de mener des travaux de vérification dans le domaine des contrôles anti-pollution et de faire des propositions d'amélioration.

'Les nombreuses publications récentes sur les contrôles antipollution mettent en lumière l'importance des processus de conformité et de leur bonne application', a justifié le constructeur, qui dit avoir 'procédé à une revue approfondie de sa situation concernant les polluants et les consommations de carburant' et a tenu à souligner qu'aucun de ses véhicules n'a jamais été équipé de logiciel espion susceptible de fausser les résultats de ses modèles en matière de rejetzs de gaz à effet de serre.

Et Peugeot de rappeler que '4.300 véhicules ont été prélevés de façon aléatoire en usine en 2014 afin de vérifier la conformité de la production en matière d'homologation', en sus du fait qu'il a été le premier constructeur à avoir généralisé l'utilisation de la technologie SCR ('Selective Catalytic Reduction') 'Blue HDi' sur l'ensemble de ses véhicules particuliers diesel Euro6.

Ce système de dépollution, pour lequel PSA a déposé une centaine de brevets, est de surcroît 'reconnu dans de nombreuses publications comme étant la technologie la plus performante pour le traitement des NOx (oxydes d'azote)', a insisté le groupe, qui s'est enfin engagé à publier, 'dès que possible', les consommations en usage client pour ses principaux véhicules sous le contrôle d'un organisme tiers indépendant.

De même Peugeot adoptera des dispositions techniques destinées à anticiper la future procédure WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures, Procédure d'essai mondiale harmonisée pour les voitures particulières et véhicules utilitaires légers en français), actuellement en discussions, en commençant par le bilan électrique nul pour toute homologation de nouveau véhicule/motorisation.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI