Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PEUGEOT

UG - FR0000121501 SRD PEA PEA-PME
16.540 € +1.44 % Temps réel Euronext Paris

Peugeot : Nomura conseille de rester à l'écart de la valeur

jeudi 12 décembre 2013 à 15h45
PEUGEOT

(BFM Bourse) - PSA Peugeot Citroën est sorti de son silence jeudi en officialisant qu'il étudiait une augmentation de capital et de nouveaux projets de développement avec des partenaires, dont le chinois Dongfeng Motor.

Le groupe automobile en grande difficulté a également annoncé qu'il allait passer 1,1 milliard d'euros de dépréciations d'actifs dans ses comptes 2013 à cause de l'euro fort et de la dégradation des ventes en Russie et en Amérique latine.

En parallèle, le constructeur français va renforcer ses liens avec General Motors, qui détient 7% du capital de PSA, mais les synergies de l'alliance franco-américaine ne sont plus estimées qu'à 1,2 milliard à l'horizon 2018, contre 2 milliards de dollars annoncés en février 2012.

Si la poursuite des discussions entre PSA et Dongfeng est plutôt une bonne nouvelle, "ces dépréciations viennent s'ajouter à une consommation de cash déjà très élevée dans les activités européennes", souligne un analyste interrogé par l'agence Reuters, ce qui semble inquiéter les investisseurs.

L'action Peugeot trébuche jeudi de 7,6% à 10,6 euros, soit le plus fort recul de l'indice SBF 120.

Risques de dilution

De son côté, Nomura conseille toujours de rester à l'écart de la valeur. Selon le courtier, le cours de Bourse actuel de PSA ignore encore les risques d'une forte dilution du bénéfice par action (Bpa) liée à une augmentation de capital.

D'après Reuters, le conseil d'administration de la marque au lion a convenu d'engager des négociations finales sur une augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros dans le cadre de laquelle Dongfeng et l'Etat français prendraient chacun 20% du capital. Le prix de l'augmentation de capital serait fixé en dessous de 7 euros par action, et peut-être jusqu'au prix indicatif de 6,85 euros proposé par Dongfeng.

En supposant que le groupe lève 3,5 milliards d'euros d'argent frais à un prix d'émission inférieur à 7 euros par action, la banque nippone en déduit que le capital de la société serait ainsi composé d'au moins 850 millions d'actions, en ajoutant les 500 millions d'actions nouvelles émises.

Objectif de 8 euros

"Ce scénario conforte notre point de vue initial selon lequel la structure actuelle du capital de PSA n'est pas viable et risque d'entraver les efforts déployés par le groupe pour se développer sur de nouveaux marchés", a souligné l'analyste.

"L'augmentation de capital devrait diluer le bénéfice par action de l'entreprise, ce qui suggère que les investisseurs ont peu d'espoir de voir le cours de Bourse de Peugeot s'apprécier", a ajouté l'intermédiaire financier.

"Notre hypothèse d'une poursuite de la situation déficitaire du segment Automobile est encore plus probable après les annonces du groupe sur l'impact des taux de change. Sur cette base, notre objectif de cours de 8 euros sur Peugeot semble assez réaliste", a ajouté l'analyste.

J. M. - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PEUGEOT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.20 % vs -0.98 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat