Bourse > Peugeot > Peugeot : À Francfort les constructeurs auto évoquent la Chine
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.400 € -3.41 % Temps réel Euronext Paris
19.050 €Ouverture : -3.41 %Perf Ouverture : 19.180 €+ Haut : 18.285 €+ Bas :
19.050 €Clôture veille : 4 696 980Volume : +0.52 %Capi échangé : 16 649 M€Capi. :

Peugeot : À Francfort les constructeurs auto évoquent la Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre du salon automobile de Francfort, les analystes de Credit Suisse ont rencontré nombre de hauts cadres de grands constructeurs européens. Ils les ont notamment questionné sur le marché chinois, qui a suscité tant d'inquiétude cet été alors que la croissance de ce grand pays émergent ralentit. Les industriels se veulent rassurants et utilisent pour maîtres mots 'stabilisation' et 'normalisation'. Mais Credit Suisse se montre prudent sur les marges.

En effet, sans citer de nom, Credit Suisse rapporte que 'l'état actuel du marché automobile chinois et ses perspectives ont été abordées sous l'angle de la 'stabilisation' et de la 'normalisation'', indique la note de recherche.

Certes, les constructeurs se sont bien gardés d'indiquer précisément ce qu'ils entendent par des 'marges normalisées', mais Credit Suisse croit comprendre que la supériorité des marges réalisées en Chine relativement au reste du monde n'est pas remise en cause.

Attention, avertissent les analystes dubitatifs, à l'augmentation des capacités de production automobiles en Chine. Si la demande se tasse, et avec elle le facteur de charge des usines, le taux de marge risque fort de suivre. L'appréciation qu'ont les constructeurs de cet aspect 'risque donc de se révéler trop optimiste', redoute la note.

Reste un point clairement positif : l'Europe. Credit Suisse rapporte que la quasi-totalité des constructeurs estiment, plus encore que tel n'était le cas précédemment, qu'elle sera le principal catalyseur de leurs résultats. Sur le Vieux Continent, la reprise des facteurs de charge est de nature à produire un levier sensible sur les marges.



Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI