Bourse > Peugeot > Peugeot : Les immatriculations chutent, l'action plonge
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.085 € -0.41 % Temps réel Euronext Paris
18.195 €Ouverture : -0.60 %Perf Ouverture : 18.385 €+ Haut : 18.085 €+ Bas :
18.160 €Clôture veille : 2 576 520Volume : +0.28 %Capi échangé : 16 364 M€Capi. :

Peugeot : Les immatriculations chutent, l'action plonge

Les immatriculations chutent, l'action plongeLes immatriculations chutent, l'action plonge

(Tradingsat.com) - L'action Peugeot chutait lourdement dans les premiers échanges vendredi matin (-4% à 7,3 euros vers 9h15), après que le groupe a annoncé avoir vendu 1 619 000 véhicules montés et ensembles d'éléments détachés dans le monde au premier semestre 2012, un résultat en recul de 13%.

Les ventes de véhicules montés s'établissent à 1 476 000 unités (-10,7%) tandis que les ventes d'éléments détachés ont chuté de 31,1% à 143 000 unités.

Le constructeur automobile explique que « le renforcement des sanctions à l'encontre de l'Iran a induit une impossibilité de financer l'activité de vente d'éléments détachés vers cette destination, ce qui a conduit [...] à suspendre cette activité ».

Dans un marché européen (véhicules particuliers + véhicules utilitaires) en baisse de 7,2% sur le 1er semestre (véhicules particuliers : -6,7% - véhicules utilitaires : -11,8%), les immatriculations de PSA Peugeot Citroën s'établissent à 994 000 unités, en baisse de 13,6%. La part de marché du groupe s'établit à 12,9% contre 13,9% au premier semestre 2011.

Le groupe est toujours pénalisé par un mix marché défavorable : les marchés traditionnellement les plus porteurs pour les marques Peugeot et Citroën (France, Espagne, Italie) sont en crise profonde.

La part de marché du groupe progresse néanmoins sur plusieurs de ses principaux marchés : elle passe de 17,5% à 17,7% en Espagne, de 9,2% à 9,3% en Grande-Bretagne et de 9,8% à 10,2% en Italie.

« Dans un contexte très tendu sur les marchés automobiles en Europe, notre stratégie de montée en gamme et de globalisation se révèle plus que jamais pertinente. », a commenté Frédéric Saint-Geours, Directeur Général des Marques.

Le dirigeant estime qu'avec les lancements récents - la Peugeot 208, la Citroën DS5, la technologie hybride diesel sur les Peugeot 3008 et 508 et la Citroën DS5 - et ceux qui restent à venir cette année – la Peugeot 301, les Citroën C-Elysée et C4L ainsi que la nouvelle C3 en Amérique Latine -, PSA Peugeot Citroën « [a] les véhicules pour défendre [ses] positions en Europe et poursuivre [son] expansion dans les pays émergents. »


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI