Bourse > Peugeot > Peugeot : Le marché automobile en France confirme son rebond en avril
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
19.005 € +0.29 % Temps réel Euronext Paris
18.750 €Ouverture : +1.36 %Perf Ouverture : 19.030 €+ Haut : 18.555 €+ Bas :
18.950 €Clôture veille : 5 809 510Volume : +0.72 %Capi échangé : 15 389 M€Capi. :

Peugeot : Le marché automobile en France confirme son rebond en avril

Hausse de 5,8% des immatriculations de voitures neuves en avrilHausse de 5,8% des immatriculations de voitures neuves en avril

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont augmenté de 5,8% en avril en données brutes et corrigées des jours ouvrables, signe d'une poursuite du rebond du marché automobile français malgré un fléchissement de la demande des particuliers.

Selon les chiffres publiés vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), il s'est immatriculé le mois dernier 166.968 voitures neuves dans l'Hexagone.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le marché ressort en hausse de 3,7%. Avril marque le 3e mois de hausse des immatriculations depuis le début de 2014, février faisant jusqu'à présent figure d'exception avec une baisse de 1,4%.

De 2010 à 2013, le marché automobile français a enchaîné quatre années consécutives de baisse.

"Nous sommes toujours dans un scénario de redémarrage, mais qui reste extrêmement fragile", commente Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile. "Il ne faut pas oublier que le marché reste sur des niveaux de volumes historiquement très faibles."

Malgré cette confirmation d'un rebond, le CCFA a maintenu sa prévision d'une croissance d'environ 1% sur l'année alors que certains constructeurs anticipent désormais jusqu'à +3%, au vu des incertitudes sur le niveau de la demande des particuliers.

"Ce sont plutôt les entreprises qui ont tiré le mois, alors que les achats des particuliers baissent un peu après l'engouement récent pour les nombreuses nouveautés", commente François Roudier, porte-parole du CCFA. "On voit que les ménages en France rencontrent des difficultés financières et que leur moral est marqué par une grande prudence."

Les marques généralistes, et notamment les françaises, qui ont particulièrement souffert pendant la crise, ont continué de tirer leur épingle du jeu.

PSA Peugeot Citroën a vu ses immatriculations augmenter de 5,1% en avril (+9,9% pour la marque Peugeot et -0,5% pour la marque Citroën), tandis que les immatriculations du groupe Renault ont bondi de 18,4% (+11% pour la marque au losange et +45,6% pour la marque low cost Dacia).

Le groupe Volkswagen a immatriculé lui 1,3% de voitures de plus qu'en avril 2013 grâce à sa marque éponyme ainsi qu'à sa marque low cost Skoda.

En revanche, l'ensemble du haut de gamme allemand a perdu du terrain: la marque Audi (VW) a reculé de 12%, BMW de 14,3% et Mercedes (Daimler) de 3,1%.

Vers 10h20, l'action Renault gagne 1,2%, surperformant l'indice des valeurs automobiles européennes (+0,25%).

Pour PSA, dont le titre recule de 1,8%, la journée marque aussi le début de la période de souscription des actions nouvelles dans le cadre de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...