Bourse > Peugeot > Peugeot : General motors va prendre 7% de psa dans le cadre d'une alliance stratégique
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.310 € -2.22 % Temps réel Euronext Paris
18.625 €Ouverture : -1.69 %Perf Ouverture : 18.680 €+ Haut : 18.305 €+ Bas :
18.725 €Clôture veille : 1 128 670Volume : +0.12 %Capi échangé : 16 567 M€Capi. :

Peugeot : General motors va prendre 7% de psa dans le cadre d'une alliance stratégique

General motors va prendre 7% de psa dans le cadre d'une alliance stratégique General motors va prendre 7% de psa dans le cadre d'une alliance stratégique

(Tradingsat.com) - PSA Peugeot Citroën et General Motors ont confirmé mercredi soir les informations qui circulaient dans la presse depuis plusieurs jours, à savoir la création d'une alliance stratégique mondiale destinée à redresser la rentabilité des deux partenaires et améliorer fortement leur compétitivité en Europe.

L'Alliance repose sur deux piliers principaux : le partage de plates-formes de véhicules, de composants et de modules et la création d'une joint-venture d'achat à l'échelle mondiale pour les produits et les services, avec un volume d'achat combiné de 125 milliards de dollars. Chacune des deux entreprises continuera à commercialiser ses voitures de façon indépendante et concurrentielle.

Dans le cadre de cette Alliance, PSA Peugeot Citroën devrait procéder à une augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription d'environ 1 milliard d'euros qui fait l'objet d'une garantie par un syndicat bancaire et qui inclut une participation du groupe familial Peugeot.

Dans le cadre de cet accord, qui ne comporte pas de disposition spécifique relative à la gouvernance de PSA Peugeot Citroën, General Motors entrera dans le capital à hauteur de 7%, devenant ainsi le deuxième actionnaire de PSA Peugeot Citroën derrière le groupe familial Peugeot.

Selon les termes de l'accord, PSA Peugeot Citroën et General Motors partageront certaines plates-formes, modules et composants sur une base mondiale, de sorte à faire jouer un effet volume, à réduire les coûts liés au développement de nouvelles technologies et aux émissions de CO2, ainsi qu'à gagner en efficacité. Le partage de plates-formes permettra aux deux groupes non seulement de développer des applications au niveau mondial, mais aussi de mettre en place des programmes européens d'envergure, à moindre coût.

En première phase, PSA Peugeot Citroën et General Motors se concentreront sur les véhicules particuliers de petite et moyenne taille, les monospaces et les crossovers. Par la suite, les deux partenaires prévoient également de développer conjointement une nouvelle plateforme pour les véhicules à faibles émissions de CO2. Les premiers véhicules issus d'une plate-forme commune seront commercialisés à partir de 2016.

Cette Alliance renforce mais ne se substitue pas aux plans de performance établis par chaque groupe en Europe pour restaurer leur profitabilité.

L'accord permettra à PSA Peugeot Citroën et General Motors d'opérer sous la forme d'une seule et même structure d'achat à l'échelle mondiale pour leur approvisionnement en matières premières, composants et services auprès des fournisseurs, bénéficiant ainsi pleinement de la mise en commun de leurs expertises, des volumes, des plates-formes et des pièces standards. La solidité des processus et de la structure organisationnelle de General Motors, associée à l'expertise de PSA Peugeot Citroën, renforceront significativement la valeur et l'efficacité des opérations d'achat des deux sociétés.

Par ailleurs, l'Alliance envisage des domaines de coopération additionnels, tels que la logistique et les transports. A cette fin, General Motors a l'intention d'établir une coopération stratégique et commerciale avec Gefco, filiale de PSA Peugeot Citroën, laquelle assurerait sa logistique en Europe et en Russie.

Le montant total des synergies attendues de l'Alliance s'élève à environ deux milliards de dollars par an d'ici cinq ans.

Ces synergies devraient largement correspondre aux programmes de renouvellement de véhicules avec un bénéfice limité les deux premières années. Elles devraient se répartir à égalité entre les deux sociétés.

L'Alliance sera dirigée par un comité de pilotage global qui regroupera, à parité, des dirigeants des deux sociétés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI