Bourse > Peugeot > Peugeot : Commerzbank n'attend pas de miracle le 31 juillet
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
18.425 € -1.60 % Temps réel Euronext Paris
18.625 €Ouverture : -1.07 %Perf Ouverture : 18.680 €+ Haut : 18.305 €+ Bas :
18.725 €Clôture veille : 1 634 040Volume : +0.18 %Capi échangé : 16 671 M€Capi. :

Peugeot : Commerzbank n'attend pas de miracle le 31 juillet

PEUGEOTPEUGEOT

(Tradingsat.com) - PSA a-t-il touché le fond ? A cette question, les analystes de Commerzbank préfèrent visiblement botter en touche. Le courtier ne voit pour l'heure aucune lueur scintiller au bout du tunnel, expliquent-ils dans une note ce mercredi, tout en admettant qu'il est difficile pour eux d'accorder le bénéfice du doute au groupe automobile compte tenu des nombreuses incertitudes autour du plan de restructuration. En résumé, pas de miracle à attendre des prochains résultats semestriels du constructeur français, qui devrait encore porter les stigmates d'un marché européen en crise.

Dans le détail, Commerzbank anticipe un chiffre d'affaires de 27 milliards d'euros au premier semestre 2013, en baisse de 9% par rapport à la même période de l'année précédente, un résultat opérationnel récurrent de -353 millions d'euros et une perte nette par action de -1,54 euro. Côté trésorerie, PSA devrait avoir consommé 800 millions d'euros en cash sur la période, soit un peu plus de 133 millions d'euros par mois depuis le début de l'année, à comparer à 250 millions d'euros par mois en 2012 selon les estimations du broker.

En Bourse, le titre Peugeot affiche une performance beaucoup plus séduisante avec un gain de 46% depuis le 1er janvier de cette année. Ce score, dopé il est vrai par des recommandations à l'achat et des rumeurs récurrentes de rapprochement capitalistique, paraît cependant un peu excessif aux yeux de cet intermédiaire financier, qui ne vise actuellement que 5 euros sur le dossier avec une opinion "Alléger" inchangée avant la présentation des comptes le 31 juillet.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI