Bourse > Peugeot > Peugeot : Baisse des immatriculations en juillet en France, +6% sur 7 mois
PEUGEOTPEUGEOT UG - FR0000121501UG - FR0000121501
19.050 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
19.200 €Ouverture : -0.78 %Perf Ouverture : 19.345 €+ Haut : 18.980 €+ Bas :
19.050 €Clôture veille : 2 450 600Volume : +0.27 %Capi échangé : 17 237 M€Capi. :

Peugeot : Baisse des immatriculations en juillet en France, +6% sur 7 mois

Marché : Immatriculations de voitures neuves baisse en juillet en FranceMarché : Immatriculations de voitures neuves baisse en juillet en France

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont reculé de 9,6% le mois dernier en données brutes par rapport à juillet 2015 mais affichent une progression de 6,1% sur les sept premiers mois de l'année 2016.

A nombre de jours ouvrables comparable, les immatriculations automobiles ne ressortent qu'en légère baisse de 0,6% le mois dernier, selon les chiffres diffusés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Parmi les groupes français, PSA voit ses immatriculations de voitures neuves baisser de 17,4% tandis que le groupe Renault limite son repli à 4,2%. Des données qui se reflètent en Bourse, où l'action PSA cède 0,67% et Renault 0,06% à 10h50 dans un marché en légère hausse.

Parmi les constructeurs étrangers, le groupe Volkswagen, notamment, accuse un recul de 17,3% de ses immatriculations de voitures neuves en France et Nissan un recul de 23,1%.

A l'inverse, les immatriculations du groupe BMW ont augmenté de 10,3%.

Le CCFA a réaffirmé en juillet s'attendre à une poursuite de la reprise du marché automobile français en 2016 au vu de la solide demande observée au premier semestre à la faveur de nouveaux modèles. L'organisation professionnelle prévoit un second semestre un peu moins favorable mais a relevé sa prévision annuelle à environ +5%, alors qu'il anticipait jusqu'à présent une croissance supérieure à 2%.

(Gilles Guillaume, Nicolas Delame et Dominique Rodriguez, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI