Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Ukraine ou non, les barils reculent sur la semaine
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.41 -0.19 %
48.38Ouverture : 48.41+ Haut : 48.28+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 1 342Volume :

Pétrole wti : Ukraine ou non, les barils reculent sur la semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vendredi midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en avril reste sans tendance (- 0,1% à 108 dollars), le WTI américain de même échéance n'étant pas plus inspiré (- 0,1% à 101,6 dollars).

Au terme d'une semaine marquée par un risque de conflit armé ouvert entre l'Ukraine et la Russie, et à cette heure, le Brent comme le WTI sont bien partis pour terminer sur des baisses de l'ordre de 0,8% environ.

'Les marchés observent toujours d'un oeil attentif les derniers développements géopolitique en Ukraine', indiquent les analystes Matières premières d'ANZ, où les tensions, si elles sont retombées, sont loin d'avoir disparu. 'Le président Obama a évoqué, hier soir, la possibilité de sanctions économiques si la Russie ne poursuivait pas le mouvement de désescalade'.

Cette situation induit une prime géopolitique sur le baril de pétrole dont la Russie est le premier producteur mondial de pétrole, ex aequo (ou presque) avec les Etats-Unis et un peu devant l'Arabie saoudite.

ANZ ajoute cependant que les fondamentaux du marché du pétrole ne doivent pas être négligés : la partie la plus froide de l'hiver se termine et va faire place à la mi-saison. Dans le sillage de la consommation (baisse de la demande de fuel domestique, pas encore de hausse marquée de celle d'essnce), le facteur de charge des raffineries, et donc leur demande de brut, devrait diminuer.

'Nous nous attendons donc à une certaine faiblesse des deux barils de référence dans les semaines qui viennent', pronostique ANZ.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI