Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Très modeste reprise des barils de référence
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : Très modeste reprise des barils de référence

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les cours du brut demeuraient à de faibles niveaux jeudi midi après les chiffres décevants publiés par l'EIA hier aux Etats-Unis. Vers 13 heures 20, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord se reprenait bien mollement de 0,8% à 108,7 dollars, le WTI américain gagnant 0,7% à 86,3 dollars.

Certes, un léger optimisme était de retour du côté de l'Europe ce matin, où on a appris ce matin que l'économie britannique avait été de retour au 3ème trimestre à hauteur de 1%, chiffre plus élevé que prévu.

En outre, les dernières rumeurs provenant de Grèce semblent mettre un peu de baume au coeur des opérateurs : “la Grèce a déclaré qu'elle était parvenue à un accord avec la 'troïka' sur de nouvelles mesures et réformes concernant le pays, ce qui a été démenti par la Commission européenne et le FMI”, rapporte Saxo Banque. Le sentiment dominant est toutefois qu'une issue favorable se profile.

Enfin, les tensions géopolitiques sont toujours de mise au Moyen-Orient : si les échanges de tirs frontaliers entre les armées syriennes et turques se sont espacés, les tensions autour de l'Iran n'ont pas diminué d'intensité.

Du côté américain, l'état des stocks dont l'Energy Information Agency (EIA) a fait état hier a débouché sur une hausse plus forte prévu des réserves commerciales de pétrole brut, remontées de 369,2 à 375,1 millions de barils en une semaine. Selon BNP Paribas CIB, ce chiffre est supérieur de 11% à ce qu'il était en 2011 à la même époque. Les seuls stocks de Cushing, le point de livraison du WTI, sont même en hausse de 40% sur la période ! Le brut ne manque donc pas aux Etats-Unis.

Pratiquement rien à signaler en revanche du côté des réserves d'essence et de distillats (fuel domestique et diesel), globalement stables.

L'ouragan Sandy, actuellement au-dessus de Cuba, se rapproche des Etats-Unis. Il devrait cependant épargner le golfe du Mexique et ses installations pétrolières et se diriger vers la côte Est du pays.

Enfin, “alors que le marché du pétrole évolue à des niveaux les plus bas depuis trois mois, certains investisseurs pourraient profiter de cette accalmie pour se placer à la hausse”, indiquent les analystes de Saxo Banque.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI