Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Reprise du brent, qui se dirige vers 123 dollars
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.96 +0.55 %
48.67Ouverture : 49.08+ Haut : 48.25+ Bas :
+0.60 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 23 548Volume :

Pétrole wti : Reprise du brent, qui se dirige vers 123 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du brut se reprenait ce matin après avoir, comme bon nombre de marchés financiers, connu une correction la veille sur fond de doutes sur la Grèce doublés de prises de bénéfices. Mercredi midi, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de Mer du Nord gagnait 0,6% à 122,7 dollars, le WTI américain le suivant de 0,6% également à 105,3 dollars.

Certes, les craintes moyen-orientales autour de l'Iran ont marqué le pas ces dernières heures. Les membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations unies, avec en plus l'Allemagne, se sont accordés sur la reprise des négociations avec l'Iran quant à son programme nucléaire.

Cependant, les tensions restent vives entre Téhéran et Israël, de nombreux médias et plusieurs officiels s'étant montrés inquiets de l'éventualité d'une action militaire israélienne contre l'Iran.

Mais comme le note un spécialiste ce matin, “ces velléités à faire entrer l'Iran dans un processus de dialogue constructif ne devraient cependant, selon nous, pas être en mesure de faire changer la donne sur le dossier à court terme, après les semaines de différends et de cantonnement sur des positions divergentes.” En outre, les chiffres de l'American Petroleum Institute (API), organisme privé qui publie sa propre estimation des stocks pétroliers américains 24 heures avant l'Energy Information Agency (EIA) fédérale, sont plutôt positifs : selon l'API, des retraits supérieurs à 2 millions de barils sont intervenus la semaine dernière sur les réserves commerciales de pétrole brut.

Habituellement, les chiffres de l'API et de l'EIA convergent en tendance. Du point de vue de la demande, il s'agirait d'une bonne nouvelle pour les chiffres de l'EIA attendus tout à l'heure. La semaine dernière, sa mesure des stocks s'était rapprochée de 345 millions de barils, un record depuis septembre.

D'une manière générale, les statistiques macroéconomiques devraient aussi continuer de se montrer favorables aux Etats-Unis, ce qui soutient le pétrole dont la demande est fonction de la croissance : après 243.000 créations de postes en janvier, le consensus table sur la création de plus de 200.000 postes en février. Le ministère US du Travail fera officiellement état de ce chiffre vendredi.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI