Bourse > Pétrole > Pétrole : Légère décrue du brut avant l'opep
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.41 +0.30 %
49.26Ouverture : 49.82+ Haut : 48.88+ Bas :
+0.30 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 42 889Volume :

Pétrole : Légère décrue du brut avant l'opep

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les craintes de fermeture du détroit d'Ormuz s'éloignaient ce midi au moment même où l'OPEP se réunissait à Vienne. Le baril de Brent de Mer du Nord livrable en janvier prochain se tassait de 0,8% à 1086 dollars, quand le WTI américain de même échéance cédait 0,7% à 99,4 dollars.

A Vienne aujourd'hui, les membres de l'OPEP, qui comprennent l'Arabie saoudite et l'Iran, se réunissent afin de décider du niveau de leurs quotas qui, finalement, devraient rester inchangés.

Le marché se montre par ailleurs rassuré des dernières déclarations du porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères rapportées par l'une des agences officielles, l'ISNA : selon Ramin Mehmanparast, Téhéran n'a pas l'intention de fermer le détroit d'Ormuz. Hier, des rumeurs prétendaient que la marine des Gardiens de la révolution, armée d'élite idéologique du régime des mollahs, allait programmer des manoeuvres dans ce détroit.

Selon l'Energy Information Agency (EIA) américaine, le détroit d'Ormuz est 'le goulet d'étranglement le plus stratégique au monde' pour le transit du pétrole. En 2009 en effet, près de la moitié de la consommation mondiale de brut (84 millions de barils/jour) était transportée sur des navires pétroliers.

Environ 15,5 millions de barils transitaient alors par ce détroit, unique porte de sortie du golfe arabo-persique, à raison de 13 passages de pétroliers par jour. Bref, après 40% en 2008, près de 33% du pétrole transporté par mer en 2009 passait par Ormuz, soit environ 17% du volume global de négoce de brut, calcule l'EIA.

L'Agence internationale de l'Energie (AIE) fournit, sur son site Internet, des chiffrages proches de ceux de l'EIA. 'Si le détroit d'Ormuz venait à être bloqué, seule une petite partie du pétrole pourrait être dévié vers des itinéraires alternatifs', peut-on lire sur le site de l'AIE.

Cet après-midi, l'EIA publiera l'état hebdomadaire des stocks de brut pour les Etats-Unis. Un repli est globalement attendu après deux semaines de suite de hausse.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...