Bourse > Pétrole > Pétrole : Léger retrait du brut mardi midi
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.18 -0.08 %
49.38Ouverture : 49.42+ Haut : 48.22+ Bas :
-0.41 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 65 051Volume :

Pétrole : Léger retrait du brut mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vers 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance octobre reculait symboliquement 0,2% à 111,6 dollars dollars, quand le WTI américain de même livraison cédait 0,5% à 86,8 dollars.

'D'après la presse, le FMI s'apprête à revoir à la baisse ses prévisions de croissance mondiale', rapporte Aurel BGC. Rappelons que les projections de consommation de brut de l'Agence internationale de l'Energie sont “calées” sur celles que le FMI formule sur le PIB, ce qui laisse donc supposer une révision en baisse des projections de l'agence. Mais pour l'heure, cette perspective ne pèse pas sensiblement sur le cours du brut.

En outre, le brusque renforcement du dollar, notamment contre l'euro qui est son principal concurrent, tend à faire baisser le cours du pétrole dont le billet est la devise de référence. Mécaniquement, cette variation tend à faire baisser le cours du brut forcément exprimé en dollars, et inversement.

Du côté américain, l'ouragan Irene qui menaçait la côte Ouest a finalement été rétrogradé en tempête tropicale par le National Hurricane Center américain et les dégâts qu'il a causé sont restés limités, notamment sur les infrastructures pétrolières. Le cours du brut avait été soutenu par cette perspective inquiétante jusqu'en fin de semaine dernière. Si les raffineries et le fonctionnement des stocks de marché ont été perturbés, la situation semble maintenant se normaliser.

Ce sont en revanche les anticipations de stocks pétroliers que publiera demain l'Energy Information Agency (EIA) fédérale” qui sèment le trouble par leurs directions contradictoires. Après le vif recul de la semaine précédente qui avait ramené les stocks de pétrole brut à 351,8 millions de barils, une hausse de l'ordre du million d'unités est anticipée en moyenne par le marché. Cependant, les stocks d'essence devraient reculer d'autant et ainsi revenir vers 210,5 millions d'unités.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...