Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Le brut sans tendance avant l'eia et la fed
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.68 -2.62 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.73 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 52 482Volume :

Pétrole wti : Le brut sans tendance avant l'eia et la fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aux environs 12 heures 40, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord prenait 0,5% à 105,4 dollars, le baril WTI américain prenant symboliquement 0,1% à 88,2 dollars.

Certes, les statistiques de la matinée n'étaient guère à la faveur du brut. On a ainsi appris que l'indice PMI manufacturier chinois était tombé à 50,1 points, soit juste au-dessus de la barre des 50 qui sépare l'expansion (au-dessus) de la contraction (en-dessous). Il s'agit de “la plus faible activité manufacturière en Chine depuis huit mois”, selon Saxo Banque. La Chine est le 2ème pays consommateur de pétrole au monde après les Etats-Unis.

En zone euro, l'indice PMI Markit manufacturier de la zone euro, dévoilé dans la matinée, plonge à un plus bas de 37 mois, à 44 points. 'Le secteur manufacturier devrait donc fortement freiner la croissance économique au cours du troisième trimestre 2012 alors même que l'eurozone se dirige à un rythme croissant vers une nouvelle phase de récession', prévient Chris Williamson, économiste principal de Markit.

Le brut reprend cependant des couleurs après un décrochage qui, sur le WTI, a frôlé les trois dollars hier. En cause, selon Saxo Banque: “le marché ne croit plus à l'annonce de mesures d'assouplissement monétaire lors des réunions de la banque centrale américaine (Fed), mercredi, et de la banque centrale européenne (BCE), jeudi”.

Le lancement d'un “QE 3” de la part de la Fed passerait par l'achat de titres obligataires, qu'ils soient fédéraux et/ou immobiliers. Ainsi, la banque centrale US dégraderait son bilan et pénaliserait donc la valeur relative de la devise dont elle a la charge, le dollar US. Or ce dernier est l'unique devise de négoce du brut. Par voie de conséquence, un “QE 3” ferait probablement augmenter la valeur du baril, toutes choses égales par ailleurs. Si toutefois il est lancé.

Alors que nombre d'intervenants attendaient un “QE 3” à brève échéance ces derniers jours, le sentiment semble maintenant avoir changé. AZu mieux, selon le bureau d'études NFinance, les investisseurs attendent ce soir des précisions sur les modalités d'une future intervention, plutôt qu'une action proprement dite.

Rappelons que le 25 juillet dernier, le quotidien américain des affaires Wall Street Journal n'excluait pas que la Fed ne passe à l'action que lors du FOMC des 12 et 13 septembre. En tout état de cause, affirmait alors le WSJ, lun 'QE 3' devrait être lancé avant la fin de l'été. Ajoutons qu'un “symposium” international de banquiers centraux se tiendra fin août à Jackson Hole, dans l'Etat américain du Wyoming. Là encore, les déclarations seront guettées de près.

Le brut patiente aussi avant les stocks de produits pétroliers américains dont l'Energy Information Agency fera état cet après-midi, avant la Fed. Ceux de brut sont globalement attendus stables.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI