Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut en légère hausse mardi midi
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.22 -0.40 %
49.30Ouverture : 50.20+ Haut : 48.94+ Bas :
-0.16 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 64 288Volume :

Pétrole : Le brut en légère hausse mardi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une légère tendance positive était à l'honneur ce midi sur les marchés pétroliers. Vers 13 heures 15, le cours du Brent de Mer du Nord livrable en mars grappillait 0,2% à 118,2 dollars, le WTI américain de même livraison prenant de son côté 0,5% à 101,4 dollars.

Hier soir, Moody's a dégradé la note de la dette souveraine de l'Espagne de deux crans et celles du Portugal, de la Slovaquie, de la Slovénie, de Malte et de l'Italie d'un niveau. L'agence de notation a également décidé d'abaisser à 'négative' sa perspective sur les notations de la France, de l'Angleterre et de l'Autriche.

Dans son bulletin, Moody's justifie ses décisions par (1) l'incertitude entourant les projets de réformes institutionnelles et budgétaires dans la zone euro et l'ampleur des ressources qui seront mobilisées pour faire face à la crise, (2) les prévisions économiques de plus en plus faibles de la région qui mettent en péril l'implantation de s réformes et (3) d'éventuelles répercussions sir les conditions de financement des Etats et des banques.

'Ces nouvelles dégradations viennent rappeler que la crise de la dette en zone euro est encore loin d'être achevée et risque d'affaiblir le regain d'optimisme qui a soutenu les marchés financiers depuis le début de l'année jusqu'aux signes d'essoufflement récents', commentait ce matin un bureau d'études parisien.

Inquiétante pour l'économie de l'Europe et donc son appétit en pétrole, cette nouvelle a été compensée par des chiffres meilleurs qu'attendus. Ainsi, la production industrielle de la zone euro a diminué de 1,1% en décembre 2011 par rapport à novembre 2011, d'après Eurostat. Mais le consensus l'attendait à - 1,2%.

En outre, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne ressort en hausse de 27 points à 5,4 ce mois-ci. Il revient donc en terrain positif pour la première fois depuis mai 2011 et retrouve son niveau le plus haut depuis avril dernier. Or les attentes étaient de l'ordre de - 10 points...

Et pourtant, du côté des stocks commerciaux de brut aux Etats-Unis, la tendance à l'accumulation qui dure depuis trois semaines déjà devrait se poursuivre. Le consensus table sur une 4ème hausse consécutive des chiffres hebdomadaires que l'Energy Information Agency (EIA) américaine publiera demain. Ce chiffre sert habituellement à donner une tendance de la consommation US de brut.

'La diminution récente des prix du WTI semble pleinement justifiée par la balance entre l'offre et la demande mondiales de pétrole', indiquait hier soir la banque canadienne Desjardins.

Plus généralement, 'en 2011, les stocks mondiaux de produits pétroliers ont diminué à la suite de la perte de la production libyenne. La situation s'est toutefois renversée au cours des derniers mois alors que le pétrole libyen a commencé à revenir sur le marché', commente plus généralement Desjardins.

Chez Morgan Stanley hier, le sentiment haussier n'était pas plus soutenu : 'l'affaiblissement des fondamentaux (du marché pétrolier) devrait s'accélérer alors qu'une demande saisonnière plus basse va se liguer avec des prix plus élevés et des chiffres macroéconomiques peu encourageants. Sauf perturbation de l'approvisionnement, l'accumulation de stocks au 1er semestre 2012 devrait affaiblir la structure du marché, et potentiellement les prix'.

Le risque de tensions en raison de facteurs géopolitiques reste présent, mais la prime qui s'est formée sur le brut à ce propos pourrait se dégonfler rapidement, estime Morgan Stanley.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...