Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut en baisse, le wti à 102 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.66 +0.81 %
49.26Ouverture : 49.77+ Haut : 48.88+ Bas :
+0.81 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 38 946Volume :

Pétrole : Le brut en baisse, le wti à 102 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'aggravation de la crise souveraine européenne plombait nombre de marchés, dont ceux de l'or noir. A la mi-journée, le baril de Brent de Mer du Nord livrable en janvier 2012 dérapait de 1,3% 109,5 dollars quand le WTI américain de même échéance cédait 0,7% à 101,8 dollars.

“Le baril de pétrole WTI a franchi la barre des 100 dollars pour la première fois depuis le 26 juillet”, commente-t-on ce matin chez Pictet. L'écart de prix entre le Brent “européen” et le WTI “américaine” passe d'ailleurs nettement sous les 10 dollars à l'occasion.

Hier, le rapport hebdomadaire des stocks pétroliers américains de l'Energy Information Agency (EIA) a donné la lecture suivante : baisse de l'ordre du million de barils de ceux de brut à 337 millions d'unités, mais hausse similaire de ceux d'essence à 205,2 et enfin baisse de 2,1 millions d'unités de ceux de distillats (diesel et fuel domestique). La saison de chauffe hivernale approche.

Ces chiffres sont globalement en ligne avec les attentes, et c'est une autre annonce qui soutient le WTI. Selon Harry Tchilinguirian et Gareth Lewis-Davies, de BNP Paribas CIB, les propriétaires du pipeline Seaway devraient permettre aux stocks s'accumulant au dépôt de Cushing, dans l'Etat du centre des Etats-Unis de l'Oklahoma, 'd'être exportés vers le golfe du Mexique à partir du 2ème trimestre 2012, ce qui réduirait le surplus de brut de Cushing'.

La réserve de Cushing tendait à voir son stock augmenter en raison de la production croissante d'or noir venant du Canada et du manque de capacités de délestage vers le Sud. 32 millions de barils de brut étaient répertoriés sur ce site de stockage la semaine dernière. Leur réduction soulagerait la pression baissière pesant sur le WTI, qui se rapproche ainsi que Brent.

Cependant, les marchés sont dominés aujourd'hui par l'aggravation de la crise souveraine européenne. “La France mais aussi Finlande, la Suède, les Pays-Bas ou l'Autriche observent une poursuite de l'écartement de leur spread (écart de taux) face à l'Allemagne et les taux italiens sont repassés au-dessus de 7% malgré la formation, en un temps record, du nouveau gouvernement italien. La crise s'amplifie en Europe', ajoutent leurs confrères d'Aurel BGC.

L'écart entre les taux à 10 ans de la France et de l'Allemagne a dépassé les 200 points de base ce matin.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...