Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Le brent toujours vers 115 dollars avec la turquie
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
57.88 -0.24 %
57.96Ouverture : 57.97+ Haut : 57.87+ Bas :
-0.14 %Perf Ouverture : 58.14Clôture veille : 105Volume :

Pétrole wti : Le brent toujours vers 115 dollars avec la turquie

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les tensions géopolitiques affectant le Moyen-Orient, et notamment les craintes entourant l'oléoduc Kirkouk-Ceyhan, permettent au baril de Brent de se maintenir aux environs de 115 dollars. Vers 13 heures ce midi, la prochaine échéance du contrat portant sur le baril de Brent de mer du Nord se tassait de 0,4% à 115,4 dollars, alors que WTI américain restait pratiquement stable à 91,8 dollars.

Le cours du Brent, principal baril de référence au niveau mondial, est plus sensible que le WTI américain aux évènements géopolitiques affectant le Moyen-Orient. Notons aussi que structurellement, si la production pétrolière américaine est repartie en hausse, les gisements du Brent, eux, sont toujours en voie d'attrition.

C'est ce qui peut expliquer l'accroissement récent entre les cours du Brent et du WTI, dont l'écart le plus élevé (aux environs de 28 dollars) datait justement du conflit qui, à l'automne 2011, a mis fin au régime Kadhafi en Libye.

“Outre les tensions actuelles sur le programme nucléaire de l'Iran, la menace d'une contagion de la guerre civile syrienne à d'autres pays de la région fait maintenant partie des facteurs des préoccupation”, confirment les analystes Matières premières de Standard Bank.

'La principale préoccupation des opérateurs est que l'escalade des tensions syro-turques n'aboutisse à la mise hors service de l'oléoduc Kirkouk-Ceyhan', qui passe non loin de là où interviennent les échanges d'artillerie entre les deux pays.

Partant de la province kurde de l'Irak, l'oléoduc en question se dirige vers le Nord et passe en Turquie, puis il longe la frontière syrienne avant de déboucher dans la ville portuaire turque de Ceyhan, en Méditerranée.

Standard Bank rappelle la capacité théorique de cet oléoduc est de 1,6 million de barils/jour, mais qu'il n'était utilisé qu'à hauteur de 400.000 barils/jours environ en 2011.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...