Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Le brent toujours au-dessus des 111 dollars
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.64 +0.98 %
49.10Ouverture : 49.77+ Haut : 48.88+ Bas :
+1.10 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 27 027Volume :

Pétrole wti : Le brent toujours au-dessus des 111 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du pétrole corrigeait ce matin après avoir dépassé les 112 dollars hier, du moins pour le Brent. Le baril de Brent de Mer du Nord livrable en février se repliait ce matin de 0,6% à 111,5 dollars ce midi, quand le WTI américain de même échéance cédait 0,8% à 102,1 dollars.

En dépit de la récession qui devrait frapper l'Europe cette année, la demande mondiale de pétrole brut devrait continuer de croître, fut-ce modestement en 2011. Le prix du brut devrait globalement se maintenir : selon une note publiée ce matin, les analystes de Crédit Suisse tablent toujours, en 2012, sur un baril de WTI à 99 dollars (+ 3,9%) et un baril de Brent à 105 dollars (- 5,5%), chiffres qui passeraient en 2013 à 113 et 115 dollars respectivement avant de pointer vers les 120 dollars en 2014.

A plus court terme, la tension géopolitique s'est un peu détendue avec la fin des manoeuvres de la marine iranienne, mais les propos agressifs demeurent de mise.

Cité par l'agence de presse officielle IRNA, le général de division Hassan Firouzabadi, commandant de l'armée de terre, a souligné le 'succès' des manoeuvres 'Velayat 90' que la marine de guerre d'Iran a terminé hier, notamment dans le détroit d'Ormuz et au-delà eaux territoriales. Ce qui a permis à Téhéran de faire étalage de systèmes d'armes marins, sous-marins, de missiles, etc. Selon lui, les puissances occidentales sont mécontentes que l'Iran utilise sa puissance militaire pas seulement pour défendre son territoire, mais pour 'soutenir le monde islamique et les nations musulmanes' - soit, en clair, de s'imposer en tant que puissance régionale.

Un autre militaire iranien de haut rang, le général Ataollah Salehi, a en outre déclaré selon une autre agence tout aussi officielle, l'ISNA, que les navires américains, et notamment les porte-avions, ne devaient pas croiser de nouveau dans le détroit d'Ormuz où leur présence est une menace pour l'Iran, indique la dépêche de l'ISNA.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI