Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Le brent se maintient sur les 118 dollars
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : Le brent se maintient sur les 118 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Avant que l'EIA ne publie ses statistiques et alors que les tensions sur l'offre perdurent, le cours du Brent de Mer du Nord livrable en avril prenait 0,8% à 118,3 dollars, le WTI américain de livraison mars lui ausis de 0,8% à 101,5 dollars.

Le cours du brut, dont la demande dépend étroitement de l'intensité de l'activité économique, est soutenu par des chiffres européens meilleurs qu'attendus. On a effectivement appris ce matin que le PIB de la zone euro a selon Eurostat reculé de 0,3% au 4ème trimestre 2011, à comparer avec des attentes de - 0,4% en moyenne. Sur l'année, la croissance est donc de 1,5%.

En Allemagne (- 0,2% au T4 par rapport au T3) comme en France (+ 0,2%), ces chiffres sont également meilleurs d'un dixième de point de pourcentage par rapport aux prévisions.

En outre, les propos du Président de la Banque centrale chinoise, qui a annoncé que la Chine participerait au financement du FESF et du MESF pour soutenir le financement des pays européens en difficulté, ont été appréciés.

'Ainsi, le FESF devrait pouvoir atteindre rapidement une taille suffisante pour venir, si nécessaire, à l'aide d'autres pays européens : cela est de nature à confirmer la détente observée sur les marchés de taux en Europe...', commente Arnaud Poutier, chez IG Markets.

En outre, les tensions sur l'offre demeurent : l'entrée en vigueur de l'embargo européen sur le pétrole iranien, prévue au 1er juillet, se rapproche toujours.

Et ce matin, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a indiqué que l'incapacité du Soudan et du Sud-Soudan à résoudre pacifiquement leurs différends a entraîné une révision en baisse de plus d'un quart de la prévision de production de ces pays en 2012. Ce qui représente 100.000 barils/jour de brut en moins. Les marchés asiatiques en seront les premiers touchés, puisque la Chine importait pratiquement 260.000 barils/jour du Soudan (alors uni) en 2011, ce qui représente 5,2% de ses importations.

A fin décembre, le Sud-Soudan produisait 260.000 barils/jour et le Soudan 110.000 barils/jour, estime l'AIE.

Cet après-midi cependant, les opérateurs et notamment ceux travaillant sur le WTI suivront de près les stocks de brut tels que publiés par l'Energy Information Agency (EIA) américaine. Ils devraient repasser au-dessus de la barre symbolique des 341 millions de barils, pour la 1ère fois depuis début septembre. Les chiffres publiés hier par l'API faisaient eux aussi état d'une hausse de ces stocks.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI