Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brent reprend les 100 dollars avant la bce
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.19 -0.24 %
49.16Ouverture : 49.75+ Haut : 48.79+ Bas :
+0.06 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 62 080Volume :

Pétrole : Le brent reprend les 100 dollars avant la bce

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du brut semblait lui aussi profiter des anticipations d'éventuelles actions monétaires non conventionnelles de la part des banques centrales. Vers 13 heures 20, le cours du Brent de mer du Nord se reprenait de 1,5% à 100,3 dollars, le WTI le suivant de 1,4% à 85,5 dollars.

Après toute une série de statistiques négatives, pour la zone euro mais aussi aux Etats-Unis, les opérateurs se demandent si le conseil des gouverneurs de la BCE présidé par Mario Draghi ce midi ne va pas annoncer des mesures de soutien exceptionnelles. Par nature, ces opérations dilutives d'un point de vue monétaire soutiendraient les prix des actifs réels, dont l'or et le pétrole font partie.

Du côté américain, cette opinion rencontre un certain écho, rappelle un cambiste : 'selon le président de la Fed de Chicago, M. Evans, la (Fed) doit mettre en place de nouvelles mesures d'assouplissement monétaires pour soutenir l'économie américaine qui donne des signes de net ralentissement, et évolue toujours sur un rythme de croissance inférieur à son PIB potentiel. Il milite pour des achats de titres hypothécaires par le Fed'.

Bref, “les investisseurs espèrent une action rapide des deux banques centrales pour soutenir la croissance', résument, même s'ils n'y croient guère, les spécialistes d'Aurel BGC, ce qui contribue pour le moment à soutenir le cours de l'euro.

D'ailleurs, la monnaie unique européenne est remontée ce midi à 1,2500 dollar, ce qui a pour conséquence quasi-mécanique de faire monter le cours du brut, qui ne s'échange qu'en billets verts.

Autre évènement favorable à la hausse des cours : après onze semaines consécutives d'accumulation, le consensus table sur une baisse de l'ordre d'un demi-million de barils des réserves commerciales de pétrole telles que les publiera tout à l'heure l'Energy Information Agency (EIA) américaine. L'American Petroleum Institute, organique privé qui calcule différemment la même donnée et la publie 24 heures plus tôt, a déjà fait état d'une baisse.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...