Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : Le Brent recule de 1,2% après le scrutin italien
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
56.76 +0.64 %
56.39Ouverture : 57.21+ Haut : 56.34+ Bas :
+0.66 %Perf Ouverture : 57.90Clôture veille : 46 014Volume :

Pétrole wti : Le Brent recule de 1,2% après le scrutin italien

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après une pointe hier dans la région des 116 dollars, le cours du Brent se rapprochait à grande vitesse des 113 dollars ce midi, ce qui correspond à un plus bas de quatre semaines environ. Le WTI, lui, revient vers les niveaux auxquels il se traitait au début de l'année. Ce midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en avril se tassait de 1,2% à 113 dollars, le WTI américain de même échéance cédant lui aussi 1% à 92,2 dollars.

Comme le rappellent les analystes Matières premières de Commerzbank, 'des espoirs d'issue positive aux élections italiennes avaient hier porté le Brent jusqu'à 116 dollars', ce qui s'était aussi traduit, un temps sur les marchés d'actions, par une hausse de certaines valeurs financières.

Puis en fin de journée, et au gré des sondages 'sortie des urges', l'espoir a fait place au doute puis aux franches inquiétudes. En effet, les élections législatives qui se sont tenues en Italie dimanche et lundi ont débouché sur une vote montée du vote protestataire, du moins en termes de voix recueillies. Mais même du côté des sièges, ce scrutin augure mal de la constitution d'une majorité solide - et Crédit Suisse d'ailleurs titrait ce matin une note à ce sujet 'Minority Report'.

Selon les cambistes de la Société Générale, qui soulignent 'la forte protestation anti-austérité' recelée par ce scrutin, 'qui ne laisse pratiquement aucune chance à un gouvernement viable de voir le jour'. Ce n'est pas tant le retour de Silvio Berlusconi qui s'est matérialisé que le succès de Beppe Grillo et son Mouvement 5 Etoiles (M5S), qui semble sceller la fragmentation du parlement italien. .

On peut même envisager, en cas d'impossibilité de former une coalition gouvernementale, que de nouvelles élections soient convoquées. Sans que cela garantisse qu'une majorité claire en sortira, ajoute le cambiste. Bref, 'les pires craintes du marché sont en train de se réaliser', déplore Chris Weston chez IG.

Notons que les tensions géopolitiques qui émaillent depuis des années le Moyen Orient, où se concentrent près de la moitié des réserves mondiales de pétrole, semblent en partie s'apaiser, notamment du côté de l'Iran.

Commerzbank ajoute d'ailleurs que les pourparlers qui devraient reprendre 'pour la première fois depuis huit mois' avec l'Iran pourraient se solder par une légère ouverture de la part de la communauté internationale quant à l'embargo qui frappe durement le pays, et notamment ses exportations d'hydrocarbures. Des concessions sont attendues de la part de Téhéran.

'Il existe apparemment un consensus général proposant d'assouplir les sanctions de manière limitée en échange de l'arrêt du programme nucléaire iranien', rapporte Commerzbank.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...