Bourse > Pétrole > Pétrole : Le baril se tasse, craintes économiques
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.26 -0.85 %
49.70Ouverture : 50.21+ Haut : 49.03+ Bas :
-0.89 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 51 183Volume :

Pétrole : Le baril se tasse, craintes économiques

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or noir continuait de se tasser légèrement mardi midi sur fond de craintes d'un ralentissement économique plus marqué que prévu. Vers 13 heures 15, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance septembre prenait 0,6% à 116,3 dollars dollars, le WTI américain de même livraison rétrocède 0,6% à 94,4 dollars.

Certes, les marchés financiers sont soulagés d'un certain point de vue par l'accord conclu entre démocrates et républicains sur la dette fédérale américaine. Mais 'le plan prévoit une réduction drastique des dépenses publiques, mais pas d'augmentation d'impôts. Selon certains analystes, même si elle ne débutera qu'en 2013, la baisse des dépenses d'Etat est une très mauvaise nouvelle pour la première économie mondiale, qui n'enregistre qu'une croissance morose. Cette situation laisse donc planer le spectre d'un abaissement de la note souveraine américaine', rappelle Pictet & Cie.

En effet, les chiffres de la croissance américaine pour les deux premiers trimestres de l'année ont été décevants, ce qui pourrait bien continuer alors que la demande de pétrole est étroitement dépendante de la croissance économique.

De plus, les statistiques témoignant de l'évolution des stocks de pétrole et de produits raffinés que l'Energy Information Agency (EIA) publiera demain incitent à la circonspection. La semaine dernière, une hausse des stocks de pétrole brut américain avait mis un terme à sept semaines consécutives de baisse. Selon le consensus actuel, la tendance devrait se poursuivre demain, ces réserves étant attendues en hausse de plus d'un million de barils.

Les réserves commerciales d'essence, surveillées de près en cette période de 'driving season', sont elles aussi attendues en hausse de 400.000 barils. L'orientation haussière de ces stocks tend à souligner la mollesse de l'appétit des consommateurs américains.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...