Bourse > Pétrole wti > Pétrole wti : La baisse se poursuit, le brent sous les 107 s
Pétrole WTIPétrole WTI WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
45.60 -2.79 %
46.96Ouverture : 47.20+ Haut : 45.56+ Bas :
-2.90 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 54 045Volume :

Pétrole wti : La baisse se poursuit, le brent sous les 107 s

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du baril de Brent est maintenant tombé à plus de 20 dollars au-dessous de son sommet annuel, situé à plus de 128 dollars. Vers 13 heures, le cours du Brent de mer du Nord reculait encore de 0,5% à 106,9 dollars, mais le WTI américain demeurant stable à 92,6 dollars.

Rappelons que mercredi, les stocks commerciaux de pétrole brut ont, aux Etats-Unis, encore grimpé de plus de 2 millions de barils à 381,6 millions d'unités. Selon les chiffres de l'Energy Information Agency (EUA), cette hausse, qui est la 8ème d'affilée, porte ces stocks à leur plus haut niveau depuis la première semaine d'août 1990.

En outre, le cours du brut est impacté négativement par l'effet de changes. En effet, son négoce est exclusivement libellé en billets verts. Or la crise de l'euro, qui n'est toujours pas résolue en Grèce et s'étend maintenant à l'Espagne, plombe le cours relatif de la devise européenne. Hier, l'euro a atteint 1,2624 dollar, soit son plus bas niveau de l'année.

Huit jours plus tôt, l'euro/dollar cotait plus de 1,29 dollar. En une semaine, l'euro a donc reculé de 1,8%, baisse qui atteint 4,2% en trois mois. Mécaniquement, une telle appréciation de la devise de négoce du brut tend à en faire baisser d'autant le cours.

En outre, l'économie mondiale donne des signes de ralentissements, qu'il s'agisse de la Chine, des Etats-Unis, sans oublier que la récession frappe la majeure partie de l'Europe actuellement. Or la demande de pétrole est intrinsèquement liée au dynamisme de l'économie.

Enfin, les craintes géopolitiques concernant une escalade des tensions en Iran, et notamment une intervention militaire d'Israël contre le programme nucléaire supposément militaire de Téhéran, s'éloignent.

Et enfin, l'OPEP a sensiblement augmenté sa capacité de production ces derniers. Avec le niveau élevé de stocks US, cela plaide pour un bon approvisionnement du marché mondial.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI